6e Arrondissement

La partie classée du 6e arrondissement de Paris longe essentiellement les quais de la Seine mais quelques monuments chargés d'histoire sont également inscrits.


Ecole Nationale des beaux Arts
14 Rue Bonaparte, 75006 Paris 
Métro : Saint-Germain-des-Prés.

Héritière des académies royales du XVIIe siècle, l'école des Beaux-Arts s'est installée à l'emplacement du couvent des petits Augustins en 1816. Bâti au début du XVIIe siècle, la chapelle du couvent est le bâtiment le plus ancien de l’ensemble. Ne pas manquer : la cour d'honneur, la chapelle des Petits Augustins et la cour du Mûrier située dans l’ancien cloître du couvent. Ne pas hésiter à pénétrer dans le bâtiment principal et traverser jusqu'à la superbe cour intérieure et sa verrière monumentale. Des oeuvres de Véronèse et d'autres vous y attendent. Expositions temporaires.


Institut de France
23 Quai Conti, 75006 Paris
Site internet
Métro : Odéon.

Fondée en 1688, le collège des Quatre Nations fonctionna pendant plus de 100 ans et reçu des élèves prestigieux comme d'Alembert ou Lavoisier. Ce bâtiment est sans doute l'un des plus beaux de la capitale par son style architectural, la pureté de ses lignes et l'équilibre de ses proportions. Juste après la Révolution il est utilisé comme prison et grenier à grain, puis rapidement l'Institut de France est créé avec pour devise : "Protecteur des arts, des lettres et des sciences", il regroupe les Cinq Académies : Française, Inscriptions et Belles-Lettres, Sciences, Beaux-Arts, Sciences morales et politiques.


Dans les environs

Quartier de Saint Germain des Prés (hors du périmètre classé)
Ce  quartier, organisé autour de la plus vieille église de Paris, était très en vogue dès la première moitié du XXe siècle chez les intellectuels. Après la Seconde Guerre Mondiale, c’est au café de Flore, au Deux Magots ou dans les nombreuses boîtes de jazz que se retrouvaient philosophes, poètes, artistes et écrivains tels que Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Boris Vian, Jacques Prévert, Juliette Greco, Charles Trenet, Léo Ferré ou Georges  Brassens. Aujourd’hui le quartier s’est assagi et demeure propice aux balades romantiques au détour de ses petites ruelles pittoresques, de ses nombreux bâtiments du XVIIe siècle ainsi que de son abbaye.

< Accueil Paris - Rives de la Seine

Actualité de Paris