8e Arrondissement

Le 8e arrondissement de Paris poursuit la grande perspective percée depuis le Louvre par la place de la Concorde et se poursuit, à l'extérieur du périmètre classé, par les Champs Elysées qui s'ouvrent royalement sur l'Arc de Triomphe.

Place de la Concorde et environs

Place de la Concorde
75008 Paris
Métro : Concorde

Tour à tour place Louis XV en 1755, puis place de la Révolution, et enfin place de la Concorde, elle symbolise la réconciliation et la concorde nationale. Il s'agit de la plus grande place de Paris, elle deviendra juste après la Révolution un lieu d'exécution publique courue. Louis XVI, Marie-Antoinette, Danton et Robespierre y furent guillotinés. C'est au milieu du XIXe siècle qu'elle prendra la physionomie actuelle et que sera dressé, par Louis-Philippe, l'obélisque offert par le pacha (vice-roi) d'Égypte. Vieux de 3300 ans, cet obélisque monumental recouvert de hiéroglyphes, érigé en 1836 mesure 23 m de haut. Il mit quatre ans pour venir de Louxor ! Deux fontaines monumentales parées de sirènes et de poissons dorés ornent la place : la Fontaine des Mers et la Fontaine des Fleuves, célébrant la navigation maritime et fluviale. Elle est également composée de huit statues représentant huit villes françaises. Situé au pied de l'avenue des Champs-Élysées, elle est aujourd'hui bordée de prestigieux hôtels et respecte le plan d’urbanisme et la perspective allant des Tuileries à l'Arc de Triomphe.
S’illuminant à la tombée de la nuit, la prestigieuse place devient alors un des symboles de la Ville Lumière.


Eglise de Sainte Marie Madeleine
Place de la Madeleine, 75008 Paris
Site internet  - Tél : 01 44 51 69 00.
Métro : Madeleine
Ouverte tous les jours : 9h30-19h.

Elle représente un sanctuaire où sont vénérées les reliques de Sainte Marie-Madeleine, témoin de la résurrection du Christ et qui annonça la nouvelle aux apôtres.
La première église dédiée à Sainte Marie-Madeleine date de 1492. La reconstruction d’une église fut décidée en 1757, et fut achevée en 1842. Son aspect fait plus penser à un temple grec antique qu'à une église. Il faut dire qu'au cours de sa construction Napoléon en avait fait un Panthéon à la gloire de la Grande Armée. Très loin des standards des églises de l'époque, elle n'a ni croix, ni clocher extérieur mais de nombreuses colonnes corinthiennes et deux portes monumentales. L'édification de ce monument s'inscrivait dans le vaste plan global d'aménagement de l’ouest de la capitale, et notamment de la place de la Concorde. Magnifique orgue de Cavaillé-Coll. Concerts en nocturne.

Les "Palais"

Petit Palais - Musée des Beaux Arts
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Site internet - Tél : 01 53 43 40 00.
Métro : Champs-Élysées - Clemenceau
Ouvert tous les jours excepté le lundi : 10h-18h.
Entrée libre et gratuite. Audioguide. Seules les expositions temporaires sont payantes.
Activités pédagogiques pour les enfants et les familles : visites-découverte, ateliers, initiation à l’art, contes.

Public handicapé : visites en langue des signes ou lecture labiale, visites tactiles.

Le Petit Palais est un joyau d'architecture de la fin du XIXe siècle. Construit comme son voisin le Grand Palais, pour l'Exposition Universelle, il abrite aujourd'hui le musée des beaux-arts de la Ville de Paris. Outre le charme indéniable du bâtiment, c’est la décoration intérieure qui surprend le visiteur. Composé de peintures et de sculptures réalisées au début du XXe siècle et célébrant l'Art et la Ville de Paris, il a fallu 20 ans pour achever sa décoration. Le vestibule d'entrée est décoré de quatre panneaux : la Mystique, la Plastique, la Pensée, la Matière. Dans les Grandes Galeries, l'histoire de Paris est illustrée, de l'Antiquité à la Révolution Française. Une autre fresque relate le Paris moderne. La décoration des plafonds des pavillons célèbre le triomphe intellectuel et celui de la femme. La coupole Dutuit retrace l'histoire de l'art français, elle est ornée de portraits d'artistes et de leurs œuvres. Vous remarquerez également la beauté des vitraux au niveau de la rotonde d'entrée ainsi que l'important pavement de mosaïque réalisé par Facchina, célèbre mosaïste Italien. Enfin, le jardin intérieur invite à faire une pause bien méritée au milieu des figures féminines symbolisant les saisons.

Les collections du musée s'étalent de l'Antiquité au XXe siècle et présentent une grande diversité d'œuvres : peintures, sculptures, objets d'art… Les collections antiques et médiévales côtoient les œuvres de la Renaissance française et italienne ou la peinture flamande et hollandaise. Magnifique collection de tableaux français du XIXe siècle rassemblant des toiles des plus grands artistes de l'époque (Delacroix, Monet, Sisley, Renoir, Toulouse-Lautrec, Courbet…).


Le Grand Palais
3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris
Site internet - Tél : 01 44 13 17 17
.
Métro : Champs-Élysées - Clemenceau.
Tarifs variables en fonction des collections.
Ouvert tous les jours excepté le mardi : 10h-20h. Mercredi, vendredi et samedi, nocturne jusqu'à 22h.

Le Grand Palais fut érigé pour l'Exposition Universelle de 1900, il représente la vitrine des arts et témoigne de la vitalité de la création contemporaine sous toutes ses formes (expositions, événements culturels, concerts, marché de l'art…). Son architecture, de fer et de pierre, impressionne particulièrement par la monumentale verrière de sa nef, la plus grande d'Europe. Le monument héberge également le palais de la Découverte et les Galeries Nationales, présentant ainsi d'autres formes de créativité : culturelle, scientifique et technique.
Parcours "jeu en famille" composé de questions pour les enfants et les parents. Une façon originale et ludique de découvrir ce merveilleux bâtiment.


Palais de la Découverte (en famille)
Avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris
Site internet - Tél : 01 56 43 20 20.
Métro : Champs-Élysées - Clemenceau.
Tarif plein/ réduit : 9 €/ 7 €. Gratuit – 3 ans.
Ouvert tous les jours excepté le lundi. Mardi à samedi : 9h30-18h. Dimanche et jours fériés : 10h-19h.
Pour les enfants : parcours de visite adaptés pour les enfants à partir de 8 ans. Nombreuses activités pédagogiques.

Situé derrière le Grand Palais. Le palais de la Découverte est à la fois un centre scientifique et un musée de vulgarisation à destination des plus jeunes. Il présente des expositions permanentes et temporaires ainsi qu'un planétarium abordant les domaines de l'astronomie, de l'astrophysique, des sciences de la vie, de la physique, de la chimie et des mathématiques. Les enfants peuvent participer aux ateliers et assister aux conférences des scientifiques au cours desquelles ils réalisent des expériences.


Dans les environs

Les Champs Elysées (hors périmètre classé)

Qui ne connaît pas celle qui est surnommé "la plus belle avenue du monde" qui relie la place de la Concorde à l'Arc de Triomphe ? L'aménagement de ces allées débute sous Louis XIV. On les doit à André Le Nôtre, architecte paysager qui réalisa les jardins du château de Versailles. Mais c'est à partir du XIXe siècle que les Champs-Élysées vont prendre leur essor et devenir un quartier composé d'hôtels particuliers luxueux et de beaux jardins à proximité de la place de la Concorde, entre le Grand Palais et le palais de l'Élysée, résidence des présidents de la République Française. Les jardins, aménagés à l'anglaise en 1859, sont éclairés par des candélabres. Ses fontaines et ses bosquets en font alors un lieu de promenade privilégié. Aujourd'hui l'avenue est bordée de palaces prestigieux, d'enseignes de prêt-à-porter, de restaurants, de cinémas, et de grandes entreprises. Devenant ainsi le temple de la consommation haut-de-gamme.


Arc de Triomphe (hors périmètre classé)
Place Charles de Gaulle, 75008 Paris
- Tél : 01 55 37 73 77
.
Métro : Charles de Gaulle - Étoile.
Tarif plein/ réduit : 12 €/ 9 €. Gratuit – 26 ans pour les ressortissants de l'UE ou - 18 ans pour les ressortissants hors UE
Ouvert tous les jours. D'avril à septembre : 10h-23h. D'octobre à mars : 10h-22h30.  Labélisé Tourisme et Handicap et Monument National.

L'Arc de Triomphe est terminé en 1836 sous Louis-Philippe. Il est dédié aux armées de la Révolution et de l'Empire. Son architecte (Jean-François Chalgrin) s'est inspiré de l'arc antique de Titus mais dans des proportions monumentales : 50 m de hauteur et 45 m de longueur. À son pied, la flamme du souvenir rappelle la présence de la tombe du soldat inconnu, inhumé ici en 1921. Dès le XIXe siècle l'Arc de Triomphe devient un symbole national et des grandes manifestations patriotiques s’y déroulent. Les sculptures qui l'ornent sont l'œuvre d'artistes de grande renommée : Cortot, Etex et Rude.

< Accueil - Paris - Rives de la Seine

Actualité de Paris