Collégiale Saint Salvi

La collégiale est une église qui a été confiée à un collège de clercs, ici les chanoines, pour y tenir des réunions ailleurs qu’au siège épiscopal. La Collégiale et son cloître mélangent l'art roman du Xe siècle et l’art gothique méridional du XIIIe siècle. Le premier utilisant la pierre, le second la brique.


Collégiale et Cloître Saint Salvi
Rue Mariès, 81000 Albi
Tél : 05 63 43 23 43.
Ouvert tous les jours.
D'octobre à mai, lundi à samedi : 10h-12h/ 14h-17h ; dimanche : 14h-17h.
De juin à septembre, lundi à samedi : 10h-18h. Dimanche : 14h-18h.
Cloître : 7h-20h.


Histoire

La collégiale Saint Salvi est dédiée à celui qui occupa le premier siège épiscopal de la ville entre 574 et 584. Transformée en magasin à fourrage à la Révolution, elle fut rendue au culte au début du XIXe siècle.

Surmontée d’un étonnant clocher-tour de guet construit vers 1100, elle est, avec le Pont Vieux, l’un des plus anciens bâtiments d’Albi. Dès le XIe siècle elle influença la construction et la structuration de son quartier. Elle fut entourée de rues commerçantes, dont le tracé circulaire appelé roue est encore bien visible aujourd’hui. Les maisons bordant cette "roue de Saint-Salvi" étaient les demeures des chanoines.

Association de la pierre et de la brique

Le clocher reflète bien cette superposition architecturale et artistique à travers les siècles. Vous remarquerez qu’il est composé d’une base romane en pierre du XIe siècle, surmontée de deux niveaux en briques du XIIIe siècle.


L'intérieur

La sacristie héberge une statue de bois du XIIe siècle, représentant le Saint. Egalement dans la sacristie, on notera une Pietà (vierge de la Pitié) de la fin du XVe siècle. Dans la chapelle de la Sainte Vierge, deux statues de Judith et d’Esther prennent place, copies réussies des œuvres de la cathédrale Sainte Cécile. Sous l’orgue, on remarquera un ensemble de statues du XVe et XVIe siècle représentant le Christ entouré de grands-prêtres ainsi que des scribes tenant le rouleau de la Torah. 


Le cloître Saint Salvi (1270)

Sur le flanc sud de la collégiale se trouve un cloître. Ce cloître magnifique est l’œuvre de Vidal de Malvési. Dans son écrin de verdure et de fleurs, le jardin du cloître invite le visiteur à une pause bien agréable. Mutilé au cours de la Révolution française, il n’en reste aujourd’hui que l’aile méridionale. Les détails artistiques sont de grande qualité, ses chapiteaux à feuillage ou à figure, mélangent style roman et gothique. On notera en particulier celui où l’on devine, bien qu'il soit endommagé, le démon traîner hommes et femmes enchaînés vers la marmite de l’enfer. En reconnaissance du bon travail accompli, Malvési fut autorisé à construire un tombeau adossé à l’église pour lui et son frère. Encadré par une grille, le style est gothique. 

 

< Accueil Albi - Cité Episcopale

Actualité d'Albi