De Chaumont à Rochecorbon

De Chaumont à Rochecorbon, l'itinéraire vous fera traverser de magnifiques villes et villages qui s'étendent en bord de Loire. Si l'influence royale est importante dans le secteur que ce soit à Chaumont sur Loire ou à Amboise, l'histoire retient aussi que c'est à Amboise que Léonard de Vinci vécut les dernières années de sa vie.

Chaumont

Chaumont sur Loire (41150)

Dominant majestueusement la Loire, le domaine de Chaumont sur Loire est composé du château et d’un parc paysager couvrant 20 hectares. Le domaine accueille le festival international des jardins et régulièrement des expositions photographiques d'artistes contemporains portant sur la nature et le paysage.


Domaine de Chaumont sur Loire
41150 Chaumont sur Loire

Site internet - Tél : 02 54 20 99 22
.
Tarifs
Billet pour le Château, le parc et les écuries : Tarif plein/ réduit: 12 €/ 7 €/ 6 – 11 ans : 4 €. Gratuit – 6 ans.
Billet « Domaine » : vous permet de visiter la totalité du domaine : Tarif plein/ réduit : 18 €/ 11,50 €/ 6 – 11 ans : 6 €. Gratuit – 6 ans.
Ouvert tous les jours :
Avril, mai, juin et septembre : 10h-18h30. Juillet et août : 10h-19h. Octobre : 10h-18h. Novembre à mars : 10h-17h.
Guide multimédia en 10 langues (+4 €). Guide mulimédia pour les enfants à partir de 6 ans en 4 langues (gratuit).
Visites guidées sans supplément en français et anglais.
Visite libre avec document de visite en 10 langues.
Restauration et boutiques sur place.
Jeu de piste pour les enfants en français.


Histoire

Les travaux de construction du château débutent en 1468 dans un style gothique et défensif et se poursuivent au siècle suivant dans un style Renaissance. Une fois ces travaux terminés, Catherine de Médicis, veuve du roi Henri II, fait l'acquisition du château en 1560 pour l'échanger dans la foulée avec le château de Chenonceau qui appartenait alors à Diane de Poitiers. Jusqu'au XVIIIe siècle le château changea plusieurs fois de propriétaires, il est alors remanié à de nombreuses reprises pour devenir un château d’agrément. Au XIXe siècle les différents propriétaires effectueront d'importants travaux de restauration (chapelle, éléments de décor intérieur et extérieur, sols, boiseries, cheminées, vitraux). Le parc d'agrément qui entoure le château est réalisé en 1884. Depuis 2007, le château et son domaine sont la propriété de la Région Centre.


Les appartements

La chambre Ruggieri porte le nom de l’astrologue de Catherine de Médicis, dont le portrait est présenté sur le mur. La belle cheminée polychrome date du XVIe siècle.
La chambre de Catherine de Médicis dévoile la plus ancienne tapisserie du château (XVe siècle) représentant l’histoire de Persée et de Pégase. On remarquera également le lit richement sculpté.
La salle du conseil possède un magnifique carrelage du XVIIe siècle en provenance de Sicile que la famille Broglie a acheté. Elle jouxte la salle des gardes, située au dessus du porche d’entrée du château, qui accueille en particulier un beau coffre-fort du XVe siècle qui pèse plus de 250 kg !
Après la chambre de Diane de Poitiers, décorée d’objet et de mobilier du XVIe siècle, la visite se poursuit par la chambre du roi éclairée par un superbe lustre en verre de Venise du XIXe siècle.
Une fois l’escalier d’honneur à vis de style Renaissance descendu, on traverse la chambre de la princesse avant d’arriver dans la salle à manger équipée d’une belle cheminée et ornée de belles tapisseries.
La pièce suivante, la bibliothèque, est décorée de tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle.
La salle de billard possède un superbe plafond polychrome réalisé à la demande de la famille Broglie. La décoration de la pièce est complétée par deux tapisseries de Bruxelles du XVIe siècle.
Enfin, dans le grand salon on s’attend à ce que les convives arrivent pour boire le thé au coin de la cheminée polychrome. Il fut aménagé ainsi au XIXe siècle et reflète bien l’ambiance et l’atmosphère des personnes fortunées de ce siècle.


Les écuries

Les écuries du château datent de la fin de XIXe siècle. Elles furent réalisées par le propriétaire de l'époque : le Prince de Broglie. Elles sont alors considérées comme les plus luxueuses d'Europe et demeurent aujourd'hui l'un des principaux atouts touristiques du site. Tout a été imaginé pour le confort des chevaux. Elles sont composées de la Grande Ecurie et de l'Ecurie des invités qui, ensemble, peuvent abriter une cinquantaine de chevaux.


Le parc

Bien qu'initiée par le propriétaire précédent, on doit la réalisation du parc dans le style paysager "à l'anglaise" au prince de Broglie et au paysagiste Henri Duchêne. Plus surprenant la princesse de Broglie, passionnée de chiens, fait réaliser un cimetière pour ses animaux. Le prince ne cessera d'acquérir les terres environnantes et à sa mort en 1917, le domaine de Chaumont couvre près de 2 500 hectares de bois, fermes et terres. Le parc d'agrément domine quant à lui la vallée de la Loire sur "seulement" 21 hectares. Il est labélisé « Jardin Remarquable ».


Le Centre d’Arts et de Nature

Depuis 2008, le domaine de Chaumont sur Loire est un centre de création artistique et d’invention paysagère.
 Chaque année, des expositions d’arts plastiques et photographiques, des concerts et projections de cinéma font de ce site un lieu artistique vivant « voué à la relation de la nature et de la culture ».


Agenda

Les "Jardins de Lumière" et les "Nuits Magiques" (juillet et août)
Ces manifestations invitent les visiteurs à une visite nocturne des jardins du château.

Le Festival International des Jardins (avril à octobre)
Le Festival International des Jardins accueille tous les ans des architectes-paysagistes, scénographes et jardiniers afin de composer des créations de jardins originales selon le thème retenu par le jury. De renommée internationale, les professionnels et artistes du secteur viennent du monde entier pour y participer.


Promenades sur la Loire

L’Association « Millière Raboton, homme de Loire »
15 rue Parmentier, 41 000 Blois

Site internet  - Tél : 06 88 765 714.
Présente à Chaumont-sur-Loire et Amboise, cette association vous permet de découvrir la Loire en bateau traditionnel (les Toues). Elle œuvre pour le développement des activités culturelles et pour une meilleure connaissance de la Loire et du patrimoine ligérien.


Restauration

Hostellerie du Château - cuisine traditionnelle, produits frais
2 Rue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 41150 Chaumont sur Loire
Site internet - Tél : 02 54 20 98 04.
Formule déjeuner à 22 €. Menu à partir de 25 €.

Amboise

Amboise (37400)

La vile d'Amboise, en bordure de Loire, est traversée par la rivière de Lamasse. Occupé dès l'époque néolithique, le promontoire des Châteliers qui domine la vallée jouit d'une position stratégique de première importance. La cité est fortifiée pendant l'Antiquité, elle est alors un lieu de production artisanale et d'échanges commerciaux de tout premier ordre. Mais c'est en 503 qu'Ambroise entre dans l'histoire à l'occasion de la rencontre de Clovis, roi des Francs et Alaric, roi des Wisigoths.
Sa situation stratégique favorise l'implantation d'une cité et donc de châteaux : le Château Royal du XVe et XVIe siècle, le Château du Clos de Lucé (où vécu Léonard de Vinci) et la pagode de Chanteloup.

Ville royale, plusieurs souverains habitent successivement le château (Charles VII, Louis XI, Charles VIII et François Ier). Ville agréable où il fait bon se promener dans le centre piétonnier, vous découvrirez ses richesses architecturales et ses habitations troglodytiques, caractéristiques du Val de Loire.


Office de tourisme
Quai du Général de Gaulle, 37400 Amboise

Site internet - Tél : 02 47 57 09 28.
Ouverture :
Novembre à mars : lundi à samedi : 10h-12h30/ 14h-17h.
Avril, mai et octobre : lundi à samedi : 10h-18h, dimanche : 10h-12h30.
Juin et septembre : lundi à samedi : 9h30-18h, dimanche : 10h-13h/ 14h-17h.
Juillet et août : lundi à samedi : 9h-19h, dimanche : 10h-18h.


Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci

2 rue du Clos Lucé, 37400 Amboise 

Site internet - Tél : 02 47 57 00 73.
Tarif plein/ réduit en fonction de la saison : 13,50 à 15,50 €/ 11,50 à 14 €/7 -18 ans : 10,50 à 11 €. Gratuit – 7ans. Forfait famille 34 à 43 €.
Ouvert tous les jours :
Janvier : 10h-18h.
Février à juin, septembre et octobre : 9h-19h.
Juillet et août : 9h-20h.
Novembre et décembre : 9h-18h.
Restaurant. Boutique. Visites guidées en Français tous les jours.
Dépliant de visite en 14 langues.
Application de visite disponible en Français et Anglais sur AppStore/GooglePlay "Tout sur Léonard de Vinci au château du Clos Lucé, sa demeure"
Livret-jeu pour les enfants de 7 à 12 ans en Français et Anglais.
Animations pour les enfants.

Histoire
Le château du Clos Lucé est un site historique de tout premier ordre. S'il fut l'ultime demeure de Léonard de Vinci, il fut aussi et surtout la résidence d'été des héros de France et certaines décisions importantes qui marquèrent l'histoire du pays se sont prises ici. Son histoire débute en 1471, sous le règne de Louis XI, alors qu'il s'appelle encore Manoir du Cloux. Il fut offert par le roi à un de ses proche, Étienne le Loup. À cette époque le château est fortifié, il n'en reste aujourd'hui que la tour de guet.

En 1490, Charles VIII se porte acquéreur du château du Clos Lucé, le château devient dès lors la résidence d'été des rois qui résident dans le Val de Loire. Sous son règne, la forteresse médiévale devient un palais d'agrément. Par la suite François Ier y séjourne régulièrement et invite un jour Léonard de Vinci à Amboise en 1516. Le roi va rapidement être fasciné par le génie de Léonard de Vinci. Celui-ci est dès lors nommé « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ». Son séjour au château fut une grande source d'inspiration, l'artiste et architecte y est très prolifique. Jusqu’à sa mort le 2 mai 1519 à 67 ans, il est l’objet d’une véritable affection de la part de François Ier et de toute la cour.

C’est en 1660 que le Manoir du Cloux prend le nom de Château du Clos Lucé. Propriété de la famille d’Amboise, il sera épargné du vandalisme pendant la Révolution.
Au XIXe siècle, il devient la propriété de la famille Saint Bris. Puis au cours du XXe siècle d’importants travaux de restauration sont menés pour lui rendre son aspect Renaissance.

Visite du château
Le site (château + parc) se visite librement (2 à 3h) avec l'appui d’un guide de visite gratuit en 14 langues.

Au cours de la visite, vous pourrez admirer la tour de guet, dernier vestige du château médiéval. Puis vous pénétrerez dans l'intimité de Léonard de Vinci : sa chambre, son cabinet de travail… Vous découvrirez quatre magnifiques peintures des disciples de Léonard de Vinci dans l'oratoire commandé par Charles VIII pour son épouse Anne de Bretagne. Vous traverserez ensuite la grande salle Renaissance dans laquelle se faisait la réception des visiteurs. Le mobilier et les tapisseries sont d'époque. La visite se poursuit par les cuisines, domaine de Mathurine, cuisinière de Léonard. Enfin, les quatre salles du sous-sol sonnent comme un hommage au génie de Vinci. Les inventions du maître sont illustrées par des animations 3D et des maquettes qui permettent aux visiteurs de prendre la mesure du génie visionnaire de Léonard.

Le parc Léonard
Le parc Léonard est un parc culturel composé d'un parcours paysager qui vous permettra de marcher sur les traces du génie de Léonard de Vinci. A faire en famille.
Au cours du parcours ludique et interactif, vous  découvrirez :
•       20 machines géantes dessinées par le Maître et réalisées à taille réelle.
•       40 toiles géantes translucides qui vous dévoileront tous les aspects de l'œuvre de Léonard.
•       8 points sonores. Guidé par la voix de Jean Piat, vous découvrirez les réflexions de l'architecte.
•       1 reconstitution du jardin de Léonard, véritable musée de plein air, cette promenade botanique a été imaginée et conçue dans l'esprit des tableaux et dessins de Léonard de Vinci. Vous comprendrez alors mieux le lien qui unit le génie et la nature.

Exposition Léonard de Vinci Ingénieur (animations 3 D)
Sont ici présentées une cinquantaine de maquettes réalisées à partir des dessins de Léonard de Vinci. Elles illustrent l'étendue et la diversité des talents de cet ingénieur hors normes, qu'ils soient industriels, maritimes, militaires, architecturaux…

Exposition Léonard de Vinci et la France
Cette exposition relate le lien fort qui unissait le Maître toscan et trois rois de France qui lui sont contemporains (Charles VIII, Louis XII et François Ier).


Château Royal d’Amboise
Montée de l'Emir Abd El Kader, 37400 Amboise
Site internet - Tél : 02 47 57 00 98.
Tarif plein/ réduit : 11,50 €/ 9,90 €/ 7-18 ans : 7,70 €. Gratuit – 12 ans.
Ouvert tous les jours :
Janvier, novembre et décembre : 9h-12h30/ 14h-16h45.
Février : 9h-12h30/ 13h30-17h.
Mars : 9h-17h30.
Avril, mai et juin : 9h-18h30.
Juillet et août : 9h-19h.
Septembre et octobre : 9h-18h.
Audioguide en supplément. Labélisé Tourisme et Handicap.

Visites guidées

Parcourez les coulisses de l'Histoire
Visite guidée des souterrains et des tours du Château. A partir de 7 ans. En français, durée : 1h.
Visites guidées familiale
Pour les enfants de 7 à 12 ans accompagnés de leur famille. En français, durée : 1h.
Visite audioguidée « junior »
En français et anglais, pour les 7- 12 ans. Visite du logis, de la chapelle et des jardins à l'aide d'une notice de visite illustrée enrichie d'anecdotes et de jeux sur la thématique de l’enfance des rois et reines à Amboise.
Parcours sur Ipad conseillé pour les jeunes de 10 à 15 ans (avec supplément de 5 €).

Histoire du château

Au début du XVe siècle Charles VII initie les séjours des rois dans le Val de Loire en établissant sa cour à Loches et Chinon. Louis XI, son successeur, choisit le château d'Amboise pour la résidence de la reine et du dauphin. À cette époque, le château est encore de style médiéval et fortifié. Louis XI fait édifier un oratoire pour son épouse.

Le dauphin de Louis XI devint roi à son tour sous le nom de Charles VIII à la fin du XVe siècle. Né au château, c'est le roi qui y séjourna le plus longtemps. Sous son règne la physionomie du château va considérablement évoluer, il demeure comme le grand architecte du château, transformant l'ancien château-fort en un somptueux palais gothique. Il fait notamment édifier les deux immenses tours cavalières avant de décéder prématurément à l'âge de 28 ans en 1498. Son cousin, le duc d'Orléans lui succède sur le trône en 1498 sous le nom de Louis XII. Il poursuit les travaux initiés par son prédécesseur.

François 1er monte sur le trône en 1515 mais se désintéresse du château d'Amboise, lui préférant les châteaux de Chambord, de Blois ou de Fontainebleau. Cependant, les travaux se poursuivent dans un style Renaissance.

Et sous le règne d'Henri II, Catherine de Médicis, sa femme, apporte au château l'art de vivre à l'italienne grâce notamment à l'aménagement et la décoration des intérieurs. Malgré l’indifférence de François Ier à l’égard du château d’Amboise, la demeure reste appréciée des souverains jusqu’au règne d’Henri II. À partir d'Henri IV, le château n'accueille plus la cour royale que de façon épisodique lorsqu’elle y fait étape vers des destinations plus lointaines.
Au XIXe siècle Louis-Philippe hérite du château et entreprend de nombreux travaux de restauration.

Visite du château

La chapelle Saint Hubert
Bâtie en 1493 dans un style gothique flamboyant elle abrite la sépulture de Léonard de Vinci depuis 1871. Il fut dans un premier temps inhumé dans la collégiale Saint Florentin (détruite en 1810) qui se tenait à l’emplacement actuel du buste de Vinci dans le parc du château.

Le logis gothique
Il est composé de pièces destinées aux gardes (promenoir, salle des gardes nobles), de la salle des tambourineurs dont la tapisserie des Flandres représentant « l’hommage de la famille de Darius à Alexandre le Grand » date du XVIe siècle et la salle du Conseil dans laquelle se déroulaient les fêtes. Dans cette dernière, remarquez les piliers décorés et les monogrammes de Charles VIII (entrelacs de C) et d’Anne de Bretagne (lettre A) sur les clefs de voûte.

Les appartements Renaissance
La salle de l’échanson est ornée de tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle. La pièce suivante, la chambre d’Henri II, est richement décorée, remarquez le lit de grande taille pour l’époque. L’antichambre de la cordelière présente une petite statue de Saint Michel terrassant le dragon qui n’est pas sans rappeler celle qui domine la flèche de l’abbaye du Mont Saint Michel. Belle cheminée également.

Les appartements Orléans
Ces appartements du XVIIIe et XIXe siècles débutent par le cabinet de travail Orléans-Penthièvre orné de portraits de la famille de Louis Philippe 1er. La chambre d’Orléans qui lui succède présente une décoration d’époque. La visite des appartements se termine par le somptueux salon de musique qui rassemble des souvenirs de la famille d’Orléans ainsi que ceux de l’émir Abd El Kader qui fut assigné à résidence ici de 1848 à 1852.

La petite histoire de … la conjuration d'Amboise
En 1560, le nouveau Roi François II, fils aîné d’Henri II et Catherine de Médicis, est âgé de 16 ans. Il a épousé l'année précédente Marie Stuart, Reine d'Ecosse. Le pouvoir est assuré par les oncles de cette dernière, les Guises ; partisans d'une politique répressive à l'égard des protestants. Ces derniers, partisans du prince de Condé, tentent les 27 et 29 mars 1560 de soustraire François II à l'influence des Guises en l'enlevant au château d'Amboise. Les conjurés sont arrêtés, sommairement jugés avant d'être exécutés en place publique. Leurs chefs seront même pendus aux balcons du château "pour l'exemple".
Les premières divergences théologiques du début du XVIe  siècle cèdent la place aux rivalités politiques après ces deux épisodes. Elles ouvrent une période de confrontations armées entre grands du royaume qui atteindra son paroxysme lors de la nuit sanglante de la Saint-Barthélemy en 1572. Il faut attendre l'édit de Nantes de 1598 pour que le Roi Henri IV garantisse à nouveau la paix et la liberté du culte réformé
Source : Château d’Amboise


Pagode de Chanteloup
Route de Bléré, 37400 Amboise
Site internet - Tél : 02 47 57 20 97
Tarif plein/ réduit : 9,70 €/ 8,70 €/ 7-15 ans : 7,70 €. Gratuit – 7 ans. Forfait famille : 30 €.
Ouvert tous les jours d'avril à mi-novembre :
Avril à septembre : 10h-18h. Octobre et novembre : 14h-17h.
Accueil des visiteurs et documents de visite en français et anglais.
Boutique. Restauration.

Histoire

Le château de Chanteloup date de 1713. Le duc de Choiseul s'en porte acquéreur en 1761 et l'embellie. Malheureusement au XIXe siècle le château tombe aux mains de marchands de biens peu scrupuleux appelés "la Bande Noire" qui vendent le mobilier. Le château est alors démoli.

La pagode de Chanteloup est, quant à elle, érigée par le duc de Choiseul en 1775. Surnommée "la folie du duc de Choiseul", elle fut édifiée en hommage à ses amis qui l’avaient soutenu lors de son exil de la cour du roi Louis XV. Haute de 44 m, elle offre aux visiteurs à son sommet un panorama grandiose sur la vallée de la Loire et la forêt d'Amboise. Elle est composée de 7 étages divisés en coupoles et soutenus par 16 colonnes et 16 piliers.

Si du somptueux château il ne reste rien, on peut tout de même aujourd’hui admirer la Pagode, la Grande pièce d’eau en demi-lune, prolongée d’un grand canal, le Petit Pavillon du Concierge ainsi que les deux charmants pavillons qui marquaient l’entrée du domaine.

Les jardins

Créés au XVIIIe siècle, les jardins de Chanteloup couvraient 4000 hectares. Composés à l'origine d'un potager, d'un jardin à la française et d'un jardin boisé, le duc de Choiseul fit ajouter, comme à Versailles, un "petit parc" et un "grand parc", donnant ainsi une dimension grandiose aux embellissements réalisés. Un ingénieux système d'alimentation en eau est mis en place et le jardin boisé est transformé en jardin Anglo-chinois. Ils furent dévastés pendant la Révolution. Cependant quelques éléments subsistent encore de nos jours : la Pièce d’Eau en demi-lune, prolongée par le Grand Canal, les allées forestières et la grande perspective des sept allées en forme de patte d’oie.

Les animations en famille

Un petit musée iconographique retrace l'histoire du Domaine de Chanteloup d'hier à aujourd'hui.
Parcours de visite ludique à faire en famille "Les mystères de Chanteloup".
Un espace de jeux de plein air composé d'une quarantaine de jeux anciens en bois permet aux visiteurs, petits et grands, de faire une pause ludique ou instructive lors de la promenade.


Promenade sur la Loire
L’Association « Millière Raboton, homme de Loire »
15 rue Parmentier, 41 000 Blois

Site internet  - Tél : 06 88 76 57 14.
Présente à Chaumont-sur-Loire et Amboise, cette association vous permet de découvrir la Loire en bateau traditionnel (les Toues). Elle œuvre pour le développement des activités culturelles et pour une meilleure connaissance de la Loire et du patrimoine ligérien.


Restauration

La sélection des restaurants proposée ci-après est composée de valeurs sûres, proposant un bon rapport qualité/prix. Les formules correspondent à une "entrée+plat" ou "plat+dessert". Les menus sont composés d'une "entrée+plat+dessert".

Bistrot Chez Bruno – Cuisine traditionnelle
40 Place Michel Debré, 37400 Amboise
Site internet - Tél : 02 47 57 73 49.
Plats autour de 15 €.

Le Patio – Cuisine inventive
14 Rue Nationale, 37400 Amboise
Tél : 02 47 79 00 00.
Formule déjeuner 19 €. Menu soir à partir de 30 €.

Montlouis

Montlouis sur Loire (37270)

Office de tourisme
4 place Courtemanche, 37270 Montlouis-sur-Loire
Site internet - Tél : 02 47 45 85 10.
Ouverture : lundi à samedi : 9h-12h30/ 14h-17h30
Labélisé Tourisme et Handicap. Location de vélos à l’office de tourisme.
Marché Place François Mitterrand le jeudi matin.


Maison de la Loire
60 Quai Albert Baillet, 37270 Montlouis sur Loire

Site internet - Tél : 02 47 50 97 52 ou 06 22 90 13 01
Ouverture : lundi à vendredi : 9h-12h/ 13h-17h.
Les maisons de la Loire ont une mission d'information, de sensibilisation et d'éducation au patrimoine ligérien qu'il soit naturel, historique ou humain. Doté d'un centre de ressources, vous y trouverez toutes les informations liées à ce paysage culturel. La maison de la Loire propose également des expositions permanentes, des animations pédagogiques et des actions thématiques en lien avec sa mission.


Château de la Bourdaisière
Rue de la Bourdaisière, 37270 Montlouis sur Loire
Site internet - Tél : 02 47 45 16 31.
Le château est un hôtel, il ne se visite pas. En revanche les jardins sont accessibles.
Tarif plein/ réduit : 7,50 €/ 6,50 €. Gratuit – 10 ans.
Les jardins sont ouverts d’avril à octobre. Avril et octobre : 11h-18h, mai à septembre : 10h-19h.

Histoire

Dès le XIVe siècle une forteresse est édifiée à cet emplacement lors de la guerre contre les Anglais. Au XVIe siècle, la vieille forteresse médiévale est transformée en une demeure campagnarde. Ce nouveau château de la Bourdaisière accueille à plusieurs reprises François Ier et ses successeurs lors de leur passage dans la vallée Royale. C'est la première période de prospérité du château. Au siècle suivant les travaux d'aménagement se poursuivent dans un style classique.

Suite à la Révolution le château est vendu comme bien national. Le nouvel acquéreur, Armand Dubernad, construit un nouveau château adossé au manoir Babou dans un style très massif et sobrement décoré.

Dès le début du XIXe siècle une vaste campagne de restauration est entreprise. Ces nouveaux aménagements se poursuivront tout au long du XXe siècle. Il est aujourd'hui la propriété de Louis Albert de Broglie qui en a fait un hôtel.

Les jardins

Le conservatoire de la tomate
Le conservatoire de la tomate, créée en 1998 par Louis Albert de Broglie, est une collection unique au monde qui rassemble 650 variétés de tomates originaires du monde entier ainsi que des variétés anciennes.

Le Dahliacolor
En 2008 un nouveau jardin contemporain est créé : le Dalhiacolor. Il est composé d'une collection de quelque 180 variétés de dahlia et en son centre d'une sélection de plantes médicinales.

Le parc
Le parc du château est clôturé sur 55 hectares, il recèle de nombreuses essences d'arbres remarquables. Au cours de votre promenade dans le parc vous pourrez découvrir les expositions organisées dans les allées, la broderie de buis en fleurs de lys ou encore la porte attribuée à Léonard de Vinci… N’hésitez pas non plus à faire un tour au bar à tomates (le soir en été). Vous pourrez y déguster des jus de tomates et bien d’autres recettes.


Eglise Saint Laurent et son presbytère
37270 Montlouis sur Loire

Église des XIIe (chevet), XVIe et XIXe siècles. Le presbytère, situé derrière l’église, est un ancien hôtel particulier du XVIe siècle.

Vouvray

Vouvray (37120)

Vouvray est surtout connu pour son vin réputé. Mais Vouvray est aussi un village paisible avec ses pittoresques maisons troglodytiques, son église Notre-Dame Saint Jean-Baptiste du XIe siècle et le majestueux château de Moncontour. Enfin Vouvray est traversé par les pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle depuis des siècles.


Office de Tourisme
12 rue Rabelais, 37210 Vouvray

Site internet - Tél : 02 47 52 68 73
.
Ouverture :
Mi-septembre à mi-avril, mardi à samedi : 9h30-13h/ 14h-17h30.
Mi avril à mi-septembre, lundi à samedi : 9h30-13h/ 14h-18h30, dimanche 9h30-12h30.


Château de Moncontour 

37210 Vouvray
Site internet - Tél : 02 47 52 60 77.
Ouverture :
Janvier à mars : lundi à vendredi : 9h-12h30/ 13h30-18h, samedi de 10h à 13h. Fermé le dimanche.
Avril à mi-septembre : lundi à vendredi : 9h-12h30/ 13h30-19h, samedi et dimanche : 10h-12h30/ 14h30-19h.
Mi-Septembre à Décembre : lundi à vendredi : 9h-12h30/ 13h30-18h, samedi : 10h-12h30/ 14h30-18h. Fermé le dimanche

Immanquable, le château de Moncontour domine majestueusement la Loire. Il fut bâti par Charles VII au XVe siècle sur l'emplacement d'un ancien château féodal. En partie incendié au cours de la Révolution, il n'en demeure pas moins aujourd'hui l'une des propriétés viticoles du Val de Loire les plus belles et les plus réputées. Découvrez les richesses de ce terroir en visitant le musée de la vigne et du vin.

Musée de la vigne et du vin
Château de Moncontour
Tarif : 5 €. Gratuit – 12 ans. Dégustation gratuite.
Ouverture : Janvier à mars : lundi à vendredi : 9h-11h30/ 13h30-17h, samedi de 10h à 12h. Fermé le dimanche.
Avril à mi-septembre : lundi à vendredi : 9h-11h30/ 13h30-18h, samedi et dimanche : 10h-11h30/ 14h30-18h.
Mi-Septembre à Décembre : lundi à vendredi : 9h-11h30/ 13h30-17h, samedi : 10h-11h30/ 14h30-17h.
Audioguides disponibles en anglais et français.
Le musée de Moncontour prend place dans les caves troglodytiques du château et retrace l'histoire sociale et culturelle du monde viticole et des métiers du vin. Impressionnante collection d’outils se rapportant au travail de la vigne et du vin.


Restauration

Les Gueules Noires – Cuisine traditionnelle
66 Rue de la Vallée Coquette, 37210 Vouvray
Tél : 02 47 52 62 18.
Comptez 40 € à la carte.

Rochecorbon

Rochecorbon (37210)


Office de Tourisme
Place de la Lanterne, 37210 Rochecorbon

Site internet - 
Tél : 02 47 39 36 07.
Ouvert d'avril à septembre, de mardi à samedi : 10h-12h30/ 14h30-18h.
En juillet et août, également ouvert le dimanche : 10h-12h30. Fermé le lundi.
L’office de tourisme propose des itinéraires de circuits pédestres et autres activités de loisir.


A voir à Rochecorbon
•    La Lanterne (vestige médiéval du XVe siècle) haute de 10 m qui surplombe la Loire,
•    L’église Notre Dame (XIe siècle) avec sa nef recouverte d’une charpente en berceau de bois,
•    La Chapelle Saint Georges partiellement troglodytique (crypte, vitrail et peintures murales). Visite (gratuite) possible de mi-mai à fin octobre les dimanches et jours fériés.


Balade sur la Loire

Naviloire
56 Quai de la Loire, 37210 Rochecorbon

Site internet - Tél : 02 47 52 68 88.
Naviloire propose une promenade sur la Loire commentée de 50 minutes à bord de son bateau le « Saint Martin de Tours ». Vous découvrirez le patrimoine ligérien et les habitats troglodytiques sculptés dans la falaise de Rochecorbon.

< Accueil Val de Loire

Actualité du Val d'Amboise