De Chinon à Fontevraud

Du pittoresque centre historique de Chinon à l'exceptionnelle abbaye de Fontevraud, de la forteresse de Chinon au château de Montsoreau, de la Loire aux vignes, les paysages et les patrimoines qu'ils soient civils, militaires ou religieux traversés rendent cette portion du Val de Loire incontournable. Ouvrez grand les yeux !

Chinon

Chinon (37500)

La ville de Chinon est riche d'une histoire qui a vu défiler dès le XIIe siècle les rois de France. C'est également ici que Jeanne d'Arc rencontre pour la première fois le futur roi de France Charles VII en 1429. La ville se développe alors au pied de la forteresse.
De cette période fastueuse, la ville nous a légué de magnifiques monuments comme la forteresse ou l'ancienne collégiale Saint-Mexme. Aujourd'hui, ce patrimoine exceptionnel s'offre aux visiteurs qui le découvrent en se promenant dans les rues de la ville bordées de maisons à pans de bois médiévales, Renaissance ou d'immeubles bourgeois du XIXe siècle.


Histoire

La position stratégique incontestable du site favorise l'implantation de communautés dès le VIIe siècle avant J.-C. Durant l'Antiquité, un oppidum (village fortifié) se situe à l'emplacement de l'actuel château. Au Ve siècle, Saint Mexme fonde un monastère qui deviendra rapidement un lieu de pèlerinage. Un premier château est implanté sur le site au Xe siècle par les comtes de Blois. À partir du XIIe siècle, la ville va prospérer. Charles VII réside très régulièrement à Chinon au cours du XVe siècle. Cette présence royale favorise la prospérité économique de la ville qui se traduit dans son architecture.


Office de Tourisme
1 Rue Rabelais, 37500 Chinon

Site internet - Tél : 02 47 93 17 85.
Ouvert toute l’année :
Mai à septembre, tous les jours : 10h-13h30/ 14h-19h.
Octobre à avril, lundi à samedi : 10h-12h30/ 14h30-18h. Fermé le dimanche.
De juin à septembre, une antenne de l’Office de tourisme prend place à proximité de la forteresse. Ouverte tous les jours : 10h-13h30/ 14h30-18h.
Labélisé Tourisme et Handicap. L’office de tourisme propose des visites guidées de la ville (dont deux sont accessibles aux personnes handicapées, en fonction de leur handicap) ainsi que des visites découvertes œnologiques.


Forteresse Royale de Chinon
37500 Chinon

Site internet - Tél : 02 47 93 13 45.
Tarif plein/ réduit : 8,50 €/ 6,50 €. Gratuit – 7 ans.
Ouverte tous les jours :
Janvier, février, novembre, décembre : 9h30-17h.
Mars, avril, septembre, octobre : 9h30-18h.
Mai à août : 9h30-19h.
Visite libre : brochure interactive en 4 langues.
Visite avec l'application gratuite à télécharger sur AppStore ou GooglePlay : "Forteresse de Chinon". Sinon, mise à disposition d'iPad (3 €)
Visite guidée : en français et anglais incluse dans le prix du billet. Réservation conseillée. Durée 1h.
Pour les enfants : livret jeu 7-12 ans en français et anglais : "Qu'est ce qu'être un archéologue dans une forteresse ?"
Boutique et salon de thé. Accès au village grâce à un ascenseur situé à proximité de la tour de l’horloge.

Histoire

Implantée sur un éperon rocheux, la forteresse royale de Chinon occupe un emplacement hautement stratégique depuis l'Antiquité. Un château existe sur le site dès le Xe siècle, mais c'est au cours du XIIe siècle qu'Henri II Plantagenêt, comte d'Anjou et roi d'Angleterre, va donner au château l'aspect qu'on lui connaît aujourd'hui. En 1205 le roi de France Philippe Auguste se rend maître de la forteresse et fait construire plusieurs tours. A partir du XVIIe siècle, le château est progressivement abandonné avant d'être sauvé de la destruction au XIXe siècle en devenant la propriété de l'administration locale. Il fut alors grandement restauré dans l'esprit militaire et défensif de l'époque médiévale.

Visite

Visite ludique et interactive de grande qualité. Bornes multimédias, collections archéologiques et iconographiques.
Visite des remparts, tours et logis royaux. Expositions consacrées à Jeanne d’Arc dans les logis royaux...


Collégiale Saint Mexme
Place Saint Mexme, 37500 Chinon
Tél : 02 47 93 04 92.
Tarif plein/ réduit : 4,70 €/ 2,50 €. Ce prix comprend la visite guidée. Gratuit pour les - 12 ans.
Ouverture :
Uniquement pour les visites guidées organisées par l'office de tourisme certains jours de 17h30 à 19h30.

On doit l'origine de la collégiale à la fondation d'un monastère au même emplacement par Saint Mexme au Ve siècle. Devenue collégiale autour du XIe siècle, l'église est reconstruite et agrandie pour pouvoir accueillir les pèlerins qui viennent (nombreux) se recueillir sur le tombeau du Saint. Mais en 1817, l'église s'effondre partiellement en raison de son manque d'entretien depuis la Révolution. Elle était jusqu’alors le principal édifice religieux de la ville. Sa rénovation et sa partielle reconstruction débutent dans les années 1980 et se poursuivent encore aujourd'hui.

On peut encore admirer le vaisseau central de la nef construit à l'époque de la collégiale. La façade, romane, endommagée au cours de la Révolution présentait un riche décor de dalles sculptées. Vous remarquerez également, ici ou là, quelques fragments de peintures d'origine comme dans la chapelle sud (XVe siècle) ou sur les grandes arcades (XIVe siècle). Les plus anciennes (XIe siècle) se situent au niveau des fenêtres hautes.


Chapelle Sainte Radegonde
Rue du coteau Sainte Radegonde, 37500 Chinon
Tél : 02 47 93 04 92.
Tarif : 3 €. Gratuit pour les - 12 ans.
Ouverture :
Uniquement certains jours de 15h à 18h.
A l'écart de la ville, accès à pied. Le chemin, à flanc de coteau, permet de voir d'anciennes habitations troglodytes. Comptez 10 mn depuis la collégiale Saint Mexme.

La chapelle Sainte Radegonde est en partie creusée et en partie construite, sur le modèle troglodytique très présent dans la vallée. Lieu de culte et de pèlerinage historique, on remarquera la peinture représentant une "chasse royale" de la fin du XIIe siècle.


Eglise Saint-Etienne
Rue Philippe de Commines, 37500 Chinon
L'église Saint-Étienne fut réalisée au XVe siècle dans le style gothique flamboyant. On remarquera en particulier les vitraux des fenêtres du chœur, notamment Jeanne d'Arc reconnaissant Charles VII.


Musée animé du Vin et de la Tonnellerie
12 rue Voltaire, 37500 Chinon
Tél : 02 47 93 25 63.
Tarif plein/ réduit : 4,50 €/ 3,50 €. Gratuit – 7 ans.
Ouvert de mi-mars à octobre : 10h-22h.
Vous apprendrez tout sur l’élaboration du vin grâce à la présentation d’automates. Dégustation possible.


Le Carroi, musée des Arts et d’Histoire
44 rue Haute Saint Maurice, 37500 Chinon
Tél : 02 47 93 18 12.
Tarif : 3 €. Gratuit pour les - 12 ans..
Ouverture :
Mars, avril, octobre et novembre : vendredi, samedi et dimanche : 14h-18h.
Mai à septembre : tous les jours sauf le mardi: 14h30-18h30.
Expositions. Visite guidée possible.

Le musée des Arts et d'Histoire prend place dans cette magnifique demeure qu'est la maison des États Généraux. Cet édifice fut construit du XIVe au XVIe siècle. Le musée est composé de collections d'œuvres d'art et d'objets retraçant l'histoire de la ville et de la région depuis la Préhistoire. La collection archéologique est particulièrement fameuse. Les collections d'art sacré et de céramiques sont également bien fournies et présentent quelques pièces de grande valeur.


Hébergement - Restauration

Hébergement

La sélection des hébergements proposée ci-après est composée de valeurs sûres, proposant au minimum un bon rapport qualité/prix. Les tarifs indiqués sont ceux de la basse saison touristique sur la base de 2 personnes.

Chambres d’Hôtes « Logis Saint Mexme »
115 Rue Jean Jacques Rousseau, 37500 Chinon
Site internet - Tél : 02 47 95 56 14.
A partir de 75 €.

Restauration

La sélection des restaurants proposée ci-après est composée de valeurs sûres, proposant un bon rapport qualité/prix. Les formules correspondent à une "entrée+plat" ou "plat+dessert". Les menus sont composés d'une "entrée+plat+dessert".

Les Années 30 – cuisine raffinée
78 Rue Haute Saint-Maurice, 37500 Chinon
Site internet - Tél : 02 47 93 37 18
Menu à partir de 27 €.

Au Chapeau Rouge – cuisine de terroir
49 Place du Général de Gaulle, 37500 Chinon
Site internet - Tél : 02 47 98 08 08
Menu à partir de 29 €.

L'Océanic – Fruits de mer
13 Rue Rabelais, 37500 Chinon
Site internet - Tél : 02 47 93 44 55
Formule déjeuner : 18,50 €. Menu à partir de 28,50 €.

Seuilly

Seuilly (37500)


Musée Rabelais
La Devinière, 37500 Seuilly

Site internet - Tél : 02 47 95 91 18.
Tarif plein/ réduit : 5,50 €/ 4,50 €. Gratuit – 12 ans.
Ouvert tous les jours :
Avril à juin : 10h-12h30/ 14h-18h.
Juillet et août : 10h-19h.
Septembre : 10h-12h30/ 14h-18h.
Octobre à mars, fermé le mardi : 10h-12h30/ 14h-17h
Visite libre : brochure en français et anglais.
Visite guidée en français incluse dans le prix du billet. Durée 1 h 15. Réservation conseillée.

Pour les enfants : livret jeu en français pour les 7-12 ans : « Gargantua est-il un enfant comme les autres ? »

C'est ici, à la Devinière, dans cette maison des champs, qu'est né l'écrivain François Rabelais à la fin du XVe siècle. Inspiré par son environnement, une partie de son célèbre livre "Gargantua" y fait référence.
Ce musée qui lui est consacré présente l'Humanisme de son époque, la Renaissance. Grâce à une riche iconographie et de nombreuses publications, vous saurez tout sur l'écrivain.
Au cours de la visite, vous découvrirez également des caves troglodytiques, des jardins et ce paysage qui l'a tant inspiré. Une vigne a même été recréée en 2004 en hommage à l'auteur de la "Dive Bouteille". Dégustation possible.

Montsoreau

Montsoreau (49730)

Charmant petit village de 500 habitants, Montsoreau est classé parmi les plus beaux villages de France. La visite du village est un ravissement permanent. Des agréables ruelles fleuries à son château, des caves troglodytiques à ses moulins, le patrimoine du village est riche et varié. Situé au cœur du parc naturel régional Loire – Anjou – Touraine, il accueille aussi la maison du parc.


Office de tourisme
Maison du Parc
15 Avenue de la Loire, 49730 Montsoreau
Site internet - Tél : 02 41 51 70 22.
Ouverture de mars à octobre
Mars, samedi et dimanche : 10h30-13h/ 14h-18h.

Avril et octobre : mardi au samedi : 9h30-13h /14h-18h, dimanche : 10h30-13h/ 14h-18h .
Mai et juin : lundi au samedi : 9h30-13h / 14h-18h, dimanche : 10h30-13h/ 14h-18h .
Juillet et août : lundi au samedi : 9h30-19h, dimanche : 10h30-19h
.
Septembre : lundi au samedi : 9h30-13h/ 14h-18h, dimanche : 10h30-13h/ 14h-18h
Labelisé Tourisme et Handicap.
L’office de tourisme propose des visites guidées du village.
A proximité de l’office de tourisme débute un circuit-patrimoine sur 4 km entre Montsoreau et Candes-Saint-Martin, ou encore le sentier de randonnée de Montsoreau (10 km).


Maison du Parc Naturel Loire-Anjou-Touraine

15 avenue de la Loire, 49730 Montsoreau

Site internet - Tél : 02 41 38 38 88.
Ouverture de mars à octobre
Mars, samedi et dimanche : 10h30-13h/ 14h-18h.

Avril, mai et juin : 9h30-13h/ 14h-18h. Fermé le lundi en avril.
Juillet et août, tous les jours : 9h30-19h.
Septembre, octobre : 9h30-13h/ 14h-18h. Fermé le lundi en octobre.
Labélisée Tourisme et Handicap.
Située dans le même bâtiment que l'Office de tourisme, la Maison du Parc accueille les visiteurs pour les informer et les sensibiliser sur le Parc Naturel Régional. Vous trouverez sur place une exposition permanente sur les paysages, des expositions temporaires, des ateliers pour les enfants, un centre de documentation sur le parc et une boutique.


Château de Montsoreau
Passage de Geoffre, 49730 Montsoreau 

Site internet - Tél : 02 41 67 12 60.
Tarif plein/ réduit : 9,20 €/ 7,30 €/ 5-14 ans : 5,50 €. Gratuit – 5 ans. Forfait famille : 25 €
Ouverture
Mars et octobre : samedi et dimanche : 12h-18h
Avril à juin et septembre, tous les jours sauf le mardi : 10h-19h, (à partir de 12h en avril).
Juillet et août : tous les jours : 10h-19h.
Support de visite en 7 langues.
Boutique. La cave au Château propose une dégustation gratuite et la vente de vins. Restauration sur place.

Histoire

Le château de Montsoreau se dévoile majestueusement entre Vienne et Loire. Un premier château est évoqué à cet emplacement au XIe siècle mais le château actuel fut construit par Jean II de Chambres en 1455. L'édifice est alors entouré de douves. Son positionnement stratégique permet à son propriétaire d'instaurer un péage sur la Loire afin de taxer les marchandises qui transitent sur le fleuve. À cette époque le fort développement du commerce sur la Loire permet au village de prospérer. Au XIXe siècle Montsoreau est rendu célèbre par Alexandre Dumas qui l'immortalise dans son roman "la Dame de Monsoreau". En 1804, le château est transformé en logements et en entrepôt puis il tombe en ruine au début du XXe siècle avant sa restauration.

L'architecture du château est marquée par l'évolution technique de la fin du Moyen Âge, une époque où les forteresses féodales se transforment en palais d'agrément de style Renaissance. On décèle encore aujourd'hui l'architecture médiévale et défensive plutôt austère sur sa façade nord : chemin de ronde, mâchicoulis, créneaux, tours… La façade du Sud contraste avec ce caractère militaire, elle témoigne du début de la Renaissance et d'une recherche d'esthétisme et de confort : les fenêtres se multiplient pour faire entrer la lumière dans le corps de logis, l'escalier d'honneur du XVIe siècle présente l'élégance de la Renaissance et l'ornementation des pièces devient systématique.

Fontevraud

Fontevraud (49590)

Outre l'exceptionnelle abbaye, le village de Fontevreau mérite une visite pour ses nombreux artisans d'art mais également pour ses quelques monuments remarquables comme la chapelle funéraire Sainte-Catherine de 1225 ou l'église paroissiale Saint-Michel. Dans les environs de l'abbaye on trouve également une belle grange à dîme du XIIe siècle (au domaine de Mestré) et  les restes d'un moulin du XVe siècle.


Office de tourisme
Place Saint Michel, 49590 Fontevraud l’Abbaye
Site internet - Tél : 02 41 51 79 45.
Ouvert d’avril à septembre :
Avril, mai  et septembre: mardi  à samedi : 9h30-13h/ 14h30-18h, dimanche 10h30-13h.
Juin : mardi à samedi : 9h30-13h/ 14h-18h, dimanche : 10h30-13h.
Juillet et août : lundi à samedi : 9h30-13h/ 14h-18h30, dimanche : 10h-13h/ 14h-17h.


Abbaye de Fontevraud
49590  Fontevraud l'Abbaye
Site internet - Tél : 02 41 51 73 52.
Tarif plein/ réduit : 11 €/ 7,50 €. Gratuit – 8 ans.
Visite guidée : + 4,50 €.
Visite audioguidée : + 4,50 €.
Forfait famille : 28 €.
Ouverte tous les jours. Fermée en Janvier :
Novembre à mars : 10h-18h.
Avril à octobre : 9h30-19h.
De nombreuses animations pour toute la famille sont proposées sur le site : arts visuels et cinéma d’animation, expositions, promenades historiques, musiques et spectacles.

Les visites organisées

Visite en famille (1h30).
Jeu de piste dans l'abbaye sur les traces de la famille Plantagenêt. Les enfants reconstituent l'arbre généalogique de la famille. À partir de 6 ans.
Visites insolites
Les visites insolites vous font découvrir des lieux secrets de l'abbaye. L'histoire du lieu vous est contée sous un angle historique original. Tous les dimanches.
Visite audioguidée (1h15)
Découvrez l'Abbaye à votre rythme avec un parcours ponctué de 17 stations. En 5 langues pour les adultes et 4 langues pour les enfants.
Visite avec iPad
Jeu de piste avec iPad + 4,50 €.

Histoire

L’Abbaye de Fontevraud a été fondée en 1101 sur ce petit vallon par Robert d’Arbrissel, prédicateur itinérant. Il accueille dès sa fondation plusieurs communautés (hommes, femmes, lépreux…) répartis dans des couvents distinctifs au sein de quatre prieurés : le monastère Sainte-Marie (dit le Grand Moutier) est destiné aux moniales, le prieuré Saint-Jean-de-l’Habit est réservé aux frères, le prieuré de Sainte-Marie-Madeleine est le refuge des « filles repenties », et enfin Saint-Lazare est destiné à l’accueil des lépreux. Rapidement l'abbaye prospère grâce notamment au soutien du pape Urbain II et devient l'une des plus importantes de la région. La cité monastique est alors gérée par une femme, fait unique pour l'époque. Au total 36 abbesses se succèdent à Fontevraud dont 15 sont de sang royal.

Lors de sa création au XIIe siècle, l'église abbatiale est construite en deux étapes. Dans la première moitié du XIIe siècle sont construits le chœur et le transept. Très élancés et dépouillés, ils sont typiques de l'architecture ligérienne de l'époque. Au cours de la deuxième partie du XIIe siècle la nef est élevée.

Dès l'achèvement de sa construction, l'église devient la nécropole des rois Plantagenêt. Au centre de la nef, prennent encore place aujourd'hui les gisants d'Henri II Plantagenêt, d'Aliénor d'Aquitaine, de leur fils Richard Cœur de Lion et de leur belle-fille Isabelle d'Angoulême.

Au XVIe siècle la majeure partie des bâtiments conventuels est reconstruite. On peut visiter aujourd'hui le cloître, la salle capitulaire et le réfectoire de cette époque. En 1804 Napoléon transforme l’abbaye en prison, ce qui la sauva de la destruction. Elle le restera pendant 150 ans. Parallèlement, de grands travaux de restauration sont entrepris, notamment pour l'église abbatiale au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle. À la fermeture de la prison en 1963, les restaurations reprennent de plus belle.

Restauration sur place

Le Restaurant – cuisine gastronomique
Site internet - Tél : 02 46 46 10 20
Menu à partir de 58 €.

< Accueil Val de Loire