De Cléry Saint André à Saint Dyé

Ce tronçon du Val de Loire court de la sortie d'Orléans, de Cléry Saint André à Saint Dyé sur Loire, aux portes de Chambord et Blois. Outre la visite de charmants villages tels que Meung sur Loire ou Beaugency, vous pourrez également profiter des nombreuses activités "nature" qu'offrent leurs environs.

Cléry Saint André

Cléry Saint André (45370)

À 10 km d'Orléans, le village de Clery Saint-André, avec ses maisons médiévales ou Renaissance, est dominé par l'impressionnante basilique. De nombreuses activités peuvent être pratiquées dans les environs (chemins de randonnée en bord de Loire, vignobles…). Situé sur la route des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, le village accueillait de nombreux pèlerins. Vous remarquerez en particulier le bâtiment de l'Office du tourisme ("La Belle Autruche"), le bâtiment de la mairie ("Les Trois Rois") ou encore celui de l'actuelle école de musique ("La Fleur de Lys").


Office de tourisme
111 rue du Maréchal Foch, 45370 Cléry Saint André
Site internet - Tél : 02 38 45 94 33.
Ouverture : 
Octobre à mars : mercredi et vendredi :13h30-17h30.
Avril à septembre : mardi et jeudi : 14h-18h, mercredi, vendredi et samedi : 9h30-12h30/ 14h-18h.
Juillet et août : mardi à samedi : 9h30-12h30/ 14h-18h et dimanche : 10h-12h.
L'Office de tourisme propose un circuit de "Balade autour de la Basilique" ou encore la "Route du Vignoble d’Orléans".


Basilique Notre Dame
Ouverte tous les jours : 9h-18h.

Les visites
Visites sur rendez-vous : caveau et oratoire Louis XI, escalier à noyau évidé, chapelle Saint Jacques.
Visite audio guidée de 30 minutes disponible à l’Office de tourisme sur remise d’une pièce d’identité.

La basilique Notre-Dame de Clery fut édifiée au XVe siècle au cœur du village dans un style gothique flamboyant. Lieu de pèlerinage important sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, elle doit sa magnificence à la dynastie des Valois et en particulier au roi Louis XI qui choisit même d'y être inhumé.

Histoire
Bien que construite au XVe siècle, l'histoire de la basilique remonte en fait à 1280, lorsqu’une statue de la Vierge est découverte par des paysans en ces lieux. On lui attribue rapidement des pouvoirs miraculeux. La nouvelle se répand et l'affluence des pèlerins contraint Philippe IV le bel puis Philippe VI de Valois de construire une grande église à la hauteur des miracles constatés. Ce premier édifice sera détruit lors de la guerre de Cent Ans par les Anglais.

Louis XI s'engagea alors à reconstruire l'édifice. Ainsi le 21 décembre 1467, l'église collégiale devient chapelle royale. Renonçant à la tradition royale qui voulait que les rois fussent enterrés à Saint Denis, Louis XI y fut inhumé le 7 septembre 1483.

Au début du XVIe siècle fut édifiée la chapelle Saint Jacques pour accueillir les pèlerins en route vers Compostelle. Ce n’est qu’en 1894 que l’église reçoit du pape Léon XIII le titre honorifique de basilique.

A voir en particulier : la chapelle Saint Jacques du XVIe siècle, le caveau de Louis XI et l’escalier à noyau évidé.


Les vins de Loire

Sur la commune de Cléry-Saint-André et aux environs, les viticulteurs vous accueillent dans leurs caves pour vous faire découvrir les vins au sein de cette Appellation d’Origine Contrôlée. La liste des viticulteurs est disponible auprès de l’Office de tourisme.


Agenda

Marché villageois (le 2e dimanche de septembre)
Dans le cadre du pèlerinage à Notre-Dame qui se déroule traditionnellement le dimanche suivant le 8 septembre, le marché villageois vous invite à découvrir et à déguster les produits locaux et artisanaux. Artisans, commerçants, producteurs locaux, brocante et fête foraine sont au programme.

Fêtes des vendanges à Mareau-aux-Prés (le 1er dimanche d’octobre)

Vivant au rythme de l’activité viticole, la commune célèbre la récolte du raisin de l’année.

Foire aux pommes à Cléry-Saint-André (le 3e week-end d’octobre)
Commerçants, artisans, agriculteurs, viticulteurs vous proposent leurs produits. Fête foraine, brocante et animations sportives.


Meung

Meung  sur Loire (45130)

Au cœur du Val de Loire et de la Vallée des Rois, Meung sur Loire est un charmant village aux rues pittoresques, bordées de façades à pans de bois ou de pierre, qui invite le visiteur à la flânerie. Laissez-vous bercer par le doux bruit des Mauves, ces petites rivières façonnées par la main de l’homme qui traversent la ville et qui entraînaient les roues à aubes des nombreux moulins de la ville. Dans ces moulins, on produisait de la farine, du papier, de la poudre, on tannait les cuirs et les peaux, on foulait le drap…

A ne pas manquer :
Le château des évêques d’Orléans, avec une façade médiévale et une autre du XVIIIe siècle, est un concentré de traités d’architecture.

Un joyau du patrimoine religieux : la Collégiale Saint Liphard se dresse fièrement et contemple la Loire depuis près de mille ans.



Office de Tourisme
Moulin de la Poterne 1 rue Emmanuel Troulet, 45130 Meung-sur-Loire
Site internet - Tél : 02 38 44 32 28.
Ouverture :
Mi-novembre à mi-avril : mardi à samedi : 9h30-12h30/ 14h-17h30.
Mi-avril à mi-mai et de septembre à mi-novembre: mardi à samedi : 9h30-12h30/ 14h-17h30, dimanche : 10h-13h.
Mi-mai à août : mardi à samedi : 9h30-12h30/ 13h30-18h, dimanche : 10h-13h/ 14h-18h.
Exposition permanente sur les moulins.
L'office de tourisme organise des visites guidées du village les samedis à 15h de juin à août
L’office de tourisme propose des balades autour du village ainsi que la location de vélos adultes et enfants (10 €/jour). Si vous aimez la pêche, l’office de tourisme fournit des permis à la journée pour pêcher dans les Mauves ou dans la Loire.


Collégiale Saint Liphard

La collégiale Saint Liphard fut créée au XIe siècle par un collège de chanoines à l'endroit même de la tombe du Saint. Quelques éléments datent de cette époque comme le clocher dans sa partie basse mais l'essentiel de la collégiale que l'on peut admirer aujourd'hui date du XIIe et XIIIe siècle (la flèche et les cloches, le chœur, le transept et la nef).


Château de Meung sur Loire

16 Place Martroi, 45130 Meung sur Loire

Site internet - Tél : 02 38 44 36 47.
Tarif plein/ réduit : 9 €/ 7,50 €/ 5 - 15 ans : 5,50 €. Gratuit – 5 ans
Pass 2 châteaux Beaugency et Meung-sur Loire, tarif plein/ réduit : 15,50 €/ 12,50 €. Enfant de 5 à 15 ans : 10 €.
Ouvert de mars à octobre :
Mars, le week-end : 14h-18h.
Avril, mai, juin, septembre et octobre, tous les jours excepté le lundi : 10h-18h.
Juillet et août, tous les jours : 10h-19h.
Document de visite disponible en Anglais, Français, Allemand, Espagnol, Néerlandais.
Service de visite guide sur smartphone en Anglais, Français et Espagnol.
Animations vidéos, musicales et médiévales pendant l’été. Nombreuses visites thématiques au fil de l’année.

Le château de Meung était la résidence des évêques d'Orléans qui étaient également seigneurs de Meung. Les premières traces du château, alors adossé à la collégiale, datent du XIIe siècle. Ce premier édifice est l'œuvre de Manassès de Garlande, évêque de 1146 à 1185. Puis au siècle suivant, un nouveau château est érigé par Manassès de Seignelay, évêque de 1207 à 1221. De cette époque on peut encore admirer trois des quatre tours d'angle de la forteresse. Au XVIe siècle le grand corps rectangulaire est doublé et une tour d'entrée avec pont-levis est ajoutée. Au XVIIIe siècle est réalisée la façade actuelle ainsi que la chapelle et le vestibule.
Lors de la visite vous pourrez découvrir une trentaine de pièces meublées ainsi que la partie souterraine composée de la prison et de la salle de torture.

Pour les enfants : Un robot au château. Jeu de piste avec Walter le robot. Ateliers médiévaux.
Documents de visite adaptés au jeune public (en Français et Anglais).


Porte d’Amont

Principale porte d'entrée de la ville, la porte d'Amont fut construite en 1629. Du haut de la tour, le guetteur sonnait le beffroi en cas de danger.


Espace Culturel La Monnaye, 
Musée Municipal

22 Rue des Remparts, 45130 Meung sur Loire

Tél : 02 38 22 53 36.
Entrée gratuite.
Ouverture : mercredi et vendredi : 14h30-18h30, samedi : 9h30-12h30, dimanche : 15h-18h.
Fermé les jours fériés, août et fin décembre.

Le musée de Meung sur Loire doit son nom à la fonction qu'occupait au XVIIe siècle à cet emplacement une « maison de la monnaie ». On y frappait une pièce de monnaie en cuivre : le Liard. Trois espaces d'exposition permanente composent le parcours de visite du musée :
Le premier espace est dédié aux écrivains qui ont vécu ou qui sont passés à Meung sur Loire.
Le deuxième espace est consacré à l'archéologie et à la paléontologie. Les objets présentés permettent de retracer l'histoire géologique de la vallée ainsi que celle de ses premiers occupants.
Enfin le troisième espace est consacré à Gaston Couté (1880 - 1911), poète et chansonnier libertaire originaire du village. Photographies, dessins et poèmes.


Relais Louis XI
2 Rue Saint Pierre, 45130 Meung sur Loire

Ne se visite pas.

Le relais Louis XI abritait un haras royal dès le XIVe siècle. Cette écurie privée du roi lui permettait de changer de monture et même d’y passer la nuit. Ce que fit Louis XI. Par la suite, sous les Valois, il connut son apogée. A cette époque de nombreux rois résidaient dans les châteaux de la Loire (Blois, Chambord…) et il était un passage obligé. Il fut finalement supprimé au début du XVIIe siècle. Il abrite aujourd'hui un hôtel.


Musée Van Oeveren - Musée de l'escrime et du duel
Clos de Bel-Air, 45130 Meung sur Loire

Site internet - Tél : 02 38 45 35 82.
Tarif plein/ réduit 7 €/ 5 €.
Ouvert tous les jours excepté le lundi en juillet et août : 14h-18h.

Ce musée rassemble la plus grande collection du monde sur l’escrime et le duel.


Jardins de Roquelin
Site internet
 - Tél : 06 70 95 37 70.
Tarif visite guidée/ visite libre : 7 €/ 5 €. Gratuit – 18 ans.
Ouvert tous les jours excepté le mardi de fin avril à septembre : 10h-18h.
Labélisé Jardin Remarquable.

Ce jardin renferme une exceptionnelle collection de roses anciennes ainsi que d’autres plantes qui vous enchanteront par leurs couleurs et leurs senteurs.


Les ports

Plusieurs ports prenaient place le long des berges de Meung sur Loire. La plupart ont disparu et les seules traces de ces ports qui soient parvenus jusqu'à nous sont les caves creusées dans le côteau. Le port du bout du monde était l'un des plus actifs sur la Loire. On y échangeait du vin, de la farine, du grain, du sel, des épices…


Le pont de pierre

Le pont de pierre, dont on peut voir les vestiges, date de 1216. Réalisé par l'évêque Magnassès de Seignelay, il s'agissait d'un ouvrage défensif avec tourelles. Le péage créé à l'origine pour entretenir le pont fut supprimé au XVe siècle. Quelques années plus tard une crue l'emporta. Seul pont qui traversait la Loire à cet endroit, il fallut attendre le XIXe siècle pour voir un nouveau pont franchir le fleuve à 200 m du précédent.


Agenda

Festicolor (fin mai)
Festival des musiques du monde

Festival de Contes au Jardin (en juillet tous les mercredis)

La Fête du Pont (Septembre)

La Foire de la Saint Martin (11 novembre)
Grande Foire Populaire

Festival des Petites Formes Mouvantes et Emouvantes (autour du 11 novembre)
Festival de marionnettes.


Beaugency

Beaugency (45190)

De part sa situation géographique stratégique, la cité puissamment fortifiée de Beaugency prospère dès le Moyen Âge. La ville est rattachée à la couronne en 1292. Au XVe siècle, la seigneurie est incluse dans le duché d’Orléans. Elle connaîtra dès lors une période faste dont de nombreux témoignages de ce passé prestigieux sont parvenus jusqu'à nous. Vous découvrirez ce patrimoine riche et varié (religieux, civil ou militaire) au détour des rues.


Office de Tourisme

3 place du Docteur Hyvernaud, 45190 Beaugency
Site internet - Tél : 02 38 44 54 42.
Ouverture :
Mi-septembre à mai, mardi à samedi : 9h30-12h30/ 14h-17h30.
Juin à mi-septembre, lundi à samedi : 10h-12h30/ 14h-18h30, dimanche et jours fériés : 10h-13h.
L’office de Tourisme vous propose différentes visites guidées de la ville au départ de l’office de tourisme. Vous y trouverez également des idées de circuit vélo, comme la liaison Beaugency - Chambord : Distance : 26 km. Durée du circuit : 2 h 30.


Hôtel de Ville
Place du Docteur Hyvernaud, 45190 Beaugency

Le magnifique bâtiment qui abrite aujourd'hui l'hôtel de ville fut construit vers 1526. Bien que majoritairement de style Renaissance, la façade comporte quelques formes architecturales médiévales. La façade est également ornée des armoiries de la famille Dunois et de la salamandre, symbole de François Ier. Au premier étage dans la salle d'honneur se cachent de magnifiques panneaux de broderie du XVIIe siècle. Les visites de la salle et de ses tentures se font sur rendez-vous par l'intermédiaire de l'Office de tourisme.


Tour de l’Horloge
Rue du change, 45190 Beaugency
Ne se visite pas.

La tour de l'horloge abrite depuis 1511 l'horloge municipale. Mais ses fonctions étaient multiples, faisant partie de la seconde enceinte de la ville, cette porte servit de beffroi et de prison jusqu'en 1526.


Maison médiévale
29 Place du Martroi, 45190 Beaugency
Propriété privée.  Ne se visite pas.

Cette maison de ville à pans de bois et briques est typique des architectures commerciales du début du XVIe siècle. Au rez-de-chaussée prenait place la boutique ouverte sur la rue par deux grandes baies à l’encadrement décoré. Le premier niveau faisait office d’habitation. On peut remarquer sur la façade,  sculptés dans le bois, Saint Christophe, Saint Pierre, Saint Paul et Saint Jacques.


Eglise Saint Etienne
Place du Martroi, 45190 Beaugency

L'église Saint-Étienne, autrefois appelée église du Saint Sépulcre, fut construite au cours du XIe siècle. Le clocher fut surélevé au siècle suivant. Après avoir longtemps servi d'entrepôt, elle héberge aujourd'hui une galerie d'expositions temporaires.


Porte Tavers
Rue Porte Tavers, 45190 Beaugency

La porte Tavers, très bien conservée, est la dernière rescapée des sept portes qui permettaient l'accès à la ville. Elle faisait partie de la troisième enceinte de défense (début du XIIe siècle) et défendait l'entrée méridionale de la ville.


Clocher Saint Firmin
Place Saint Firmin, 45190 Beaugency

Le clocher Saint Firmin est un vestige d'une ancienne église démolie au cours de la Révolution. Haut de 50 m, il date du XVIe siècle. Le portail d'entrée est de style gothique flamboyant. Le clocher abrite quatre cloches qui célèbrent trois fois par jour (8h, 12h, 19h) le carillon du XVe siècle « Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry, Vendôme ».


Maison des Templiers
Rue du Puits de l'Ange, 45190 Beaugency
Propriété privée. Ne se visite pas
Il s'agit ici du plus ancien édifice civil de la ville cette maison romane date de la fin du XIIe siècle. On dit qu'elle aurait appartenu à l'ordre des Templiers. Vous remarquerez les magnifiques encadrements de fenêtres à colonnettes sur lesquelles reposent les arcs en plein cintre.


Tour de César

Cette tour de défense, haute de 36 m, date du XIe siècle. Il s'agit de l'un des derniers témoignages de l'architecture militaire romane. Au XVIe siècle elle servit d'appui pour la résidence des Sires de Beaugency. Mais le château fut incendié pendant les Guerres de Religion et s'écroula en 1840.


Château de Beaugency
2 Place Dunois, 45190 Beaugency
Site internet - Tél : 02 38 44 36 47.
Tarif plein/ réduit : 9 €/ 7,50 €, enfant de 5 à 15 ans : 5,50 €. Gratuit - 5 ans.
Pass 2 châteaux Beaugency et Meung-sur Loire, tarif plein/ réduit : 15,50 €/ 12,50 €. Enfant de 5 à 15 ans : 10 €.
Ouvert de mars à octobre :
Mars, le week-end : 14h-18h.
Avril, mai, juin, septembre et octobre, tous les jours excepté le lundi : 10h-18h.
Juillet et août, tous les jours : 10h-19h.
Dépliant de visite en français, anglais et néerlandais
Tablette tactile pour la visite en 8 langues.

Le château Dunois fut construit vers 1440 sur l'emplacement d'une ancienne forteresse médiévale, demeure des seigneurs de Beaugency. Il doit son nom à Jean bâtard d'Orléans (1403-1460), compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, comte de Dunois et seigneur de Beaugency. On doit les ajouts de style Renaissance à ses descendants. Puis le château fut transformé en entrepôt au cours de la Révolution avant que le département du Loiret n’en fasse l'acquisition au XIXe siècle.

Pour les enfants
Dépliant de visite adapté pour les enfants en français et anglais.
Parcours spécial enfants avec Gentien, l’alchimiste.
Animations régulières tout au long de l’année pour petits et grands.


Abbaye Notre-Dame
Place Dunois, au pied du donjon, 45190 Beaugency

L'abbaye Notre-Dame date de la fin du XIe siècle mais elle fut largement remaniée au XVIIe siècle après avoir été incendiée au cours des Guerres de Religion. Elle devient église paroissiale au cours de la Révolution.
C'est ici qu'en 1152 fut annulé le mariage de Louis VII et d'Éléonore d'Aquitaine. Celle-ci épousa ensuite le futur roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt.
De l'époque romane, l'église a conservé le chevet, le portail d'entrée, le transept, les chapiteaux…


Tour du Diable

La tour du diable faisait partie de l'enceinte de la ville. Elle fut érigée au XIe siècle et modifiée au cours du XVe siècle par le comte de Dunois. La légende dit que suite à la construction du pont, le diable s'y serait réfugié et s'y trouve encore…


Pont de Beaugency

Le premier pont date du XIe siècle. Bien qu’il fût remanié à de nombreuses reprises au cours des siècles suivants, il est, avec ses 435 m de long, le plus long pont de pierre édifié sur la Loire. La légende dit qu'il est l'œuvre du Diable et que ce dernier exige en échange une âme à sacrifier. Les habitants lui auraient alors offert un chat. Depuis, les habitants de la ville sont surnommés les chats.
Ce pont était autrefois fortifié grâce à un système défensif complet (murailles, tour, pont-levis, porte…). Plusieurs chapelles furent construites dessus dont la chapelle Saint-Jacques, sur la troisième pile, destinée à l'accueil des pèlerins en route vers Saint Jacques de Compostelle.


Beaugency côté Loire

La prospérité de Beaugency doit beaucoup à son pont, qui demeura longtemps la seule voie de passage entre Orléans et Blois. L’histoire de la ville demeure intimement liée à la Loire et à son port, actif jusqu'au XIXe siècle. Aujourd'hui la ville, toujours tournée vers le fleuve, propose de nombreuses promenades et balades nature le long des rives où se côtoient mammifères, oiseaux migrateurs et flore abondante.
Parcours ludique libre (livrets disponibles à l'Office de Tourisme).


Agenda

Salon du livre et de la jeunesse (début avril)

La Plage de Beaugency (mi-juillet/mi-août)

Fête de Beaugency (fin août)

Foire aux vins (mi-septembre)

Marché
Samedi (toute la journée) et mercredi (matin).

Hébergement - Restauration

Hôtel de la Sologne ***

6 Place Saint Firmin, 45190 Beaugency
Site internet - Tél : 02 38 44 50 27
Chambre à partir de 68 €.
Hôtel de charme situé au cœur historique de Beaugency entre le Château, l'Abbatiale, la Tour César et le Clocher Saintt Firmin avec son carillon.  Les chambres sont confortables et bien équipées.

Restaurant dans le Loiret - cuisine traditionnelle
Place du Martroi, 45190 Beaugency
Site internet - Tél : 02 38 44 67 60.
Menu à partir de 32 €.

Saint Dyé

Saint Dyé sur Loire (41500)

Saint-Dyé-sur-Loire était l'un des plus importants ports sur la Loire aux XVIe et XVIIe siècle. Ce petit village offre un centre historique au riche patrimoine : maisons de style Renaissance, église du XVe siècle, ruelles étroites et sinueuses, puits, vestiges de fortifications, port…
Au-delà de ce patrimoine historique et architectural, Saint-Dyé-sur-Loire est un lieu de départ privilégié pour une promenade en canoë sur le fleuve ou à pied sur ses rives, à la découverte d'une nature aussi riche que préservée.


Histoire
La création du bourg fait suite à l'installation au cours du cinquième siècle d'un ermite appelé Déodat. Ce dernier quitte sa grotte pour fonder un petit couvent avant de mourir vers l'an 530. Le site devint un lieu de pèlerinage important et plusieurs églises toujours plus grandes sont construites à cet emplacement. Ainsi, naturellement, le bourg se développa autour de ce lieu de pèlerinage.

Le village est fortifié dès le XIIIe siècle. Au XVe siècle Louis XI vient en pèlerinage à Saint Dyé et offre une châsse pour abriter les reliques exhumées de Saint Dyé. Au siècle suivant, en 1523, François Ier s'y arrête également. À cette époque, avec la construction du château de Chambord, le port de Saint-Dyé se développe considérablement. Le déclin de la ville intervient en 1773, lorsque fut ouverte une nouvelle route de Paris vers l'Espagne.


Maison du Tourisme et de Loire
73 rue Nationale, 41500 Saint Dyé sur Loire
Site internet maison de Loire - Tél : 02 54 81 68 07.
Ouverture :
Octobre à mai, mardi à samedi : 10h-13h/ 14h-17h30. Ouvert le lundi en mai.
Juin à septembre, tous les jours : 10h-13h/ 14h-18h.
La maison de la Loire héberge l'Office de tourisme. Cette maison est un ancien relais de poste du XVIIe siècle. La maison de la Loire et du Loir-et-Cher propose des actions de découverte et de sensibilisation pour une meilleure connaissance du fleuve, de son patrimoine et de son environnement. De nombreuses activités à l'attention des enfants s'y déroulent, notamment lors des vacances scolaires. Pour les plus grands, des sorties naturalistes, des visites guidées et des conférences sont organisées tout au long de l'année. Enfin, de nombreuses expositions  sont proposées sur des thématiques autour de la Loire : marine de Loire, commerce fluvial, ports ou encore sur la pêche.


Eglise de Saint-Dyé-sur-Loire

L'église actuelle date des XVe  et XVIe siècle mais son histoire débute bien au Ve siècle avec le moine Déodat, qui vécut un ermite dans les environs. On dit même que Clovis vint le consulter et lui apporter le soutien financier nécessaire à la construction d'un monastère. Plusieurs édifices se succédèrent jusqu'à l'église que l'on peut voir aujourd'hui.

L’église fut pendant longtemps un lieu de pèlerinage sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. On octroyait à « l’anneau de Saint-Dié » la guérison des maux oculaires. 
À l'intérieur est conservé le tombeau de Saint-Dié. On remarquera également le maître-autel (1877), orné de scènes sculptées relatant l'entrevue de Dié et Clovis, le retable du XVIIe siècle ainsi que les petites figurines symboliques, les marmousets, relatant les principaux événements de la vie de Saint Dié (XVIe siècle).


Les maisons anciennes

Grâce à l'effervescence économique engendrée par  la construction du château de Chambord, la physionomie du village va sensiblement évoluer et s'enrichir au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. De nombreux hôtels particuliers sont alors construits pour les familles de notables et de marchands. 



Les fortifications


Au XIIIe siècle le village se fortifie, les remparts qui ceinturent le bourg sont percés de trois portes donnant accès à la ville. Une vingtaine de tours disséminées le long des remparts en assurent la défense. Aujourd’hui les vestiges de cinq tours et quelques pans de murailles sont encore visibles.


Activité
Val des Châteaux Canoë-Kayak
Base Nautique, Chemin de la Croix du Port , 41500 Saint Dyé sur Loire
Site internet - Tél : 02 54 81 67 53
 ou 06 40 19 05 31.
Cette association organise des balades en canoë-kayak sur la Loire.


Restauration

Restaurant Auberge du Bon Terroir – cuisine traditionnelle
20 Rue du Huit Mai 1945, 41500 Muides-sur-Loire
SIte internet - Tél : 02 54 87 59 24.
Menu à partir de 33,50 €.

< Accueil Val de Loire

Actualité du Val des Mauves