La Ville Basse

Le village est organisé autour de la place du Châtel. Autour de cette ancienne place du marché se sont développées des maisons en fonction des foires et dont chacune comporte un système de caves voûtées, construites entre le XIIe et le XIVe  siècle. Celles-ci ont pu être soit entièrement souterraines (en ville haute), soit partiellement construites au-dessus du sol (en ville basse), mais toutes ouvrent sur la rue.


L'église Saint Ayoul
Rue Abélard
, 77160 Provins
Ouverture et visite libre.

C'est sur le parvis de cette église, construite au XIe siècle et dédiée à Saint Ayoul, que se tenaient les premières foires commerciales de Provins. Elle fut par la suite largement remaniée au cours des siècles. On remarquera le très beau portail en bronze et les statues réalisées par l’architecte Georges Jeanclos.


La Tour Notre-Dame-du-Val (XVIe siècle)

A proximité de l'église Saint-Ayoul, se dresse cette tour-clocher, vestige d'une église et d'un cloître détruits à la Révolution.


L'église Sainte-Croix (XIIe siècle)

Visite extérieure uniquement.

Cette église doit son nom à un morceau de la vraie Croix du Christ rapporté par Thibaud V lors de sa Croisade. 
Incendiée en 1305, elle est rebâtie en grande partie aux XVIe et XVIIe siècles, d'où son magnifique portail Renaissance.



La rue Saint Thibault
Bordée de belles demeures, elle relie la ville basse et la ville haute.

Hostellerie de la Croix d'Or (XIIIe siècle)
Derrière sa belle façade, prenait place la plus vieille hostellerie de France (actuellement un restaurant).

Hôtel du Vauluisant (XIIIe siècle).
Les Vieux bains sont aujourd'hui devenus les chambres d’hôte "La Demeure des Vieux bains", voir "Dormir / Manger". Construits en pierre de taille au XIIIe siècle, il s’agissait d’un lieu important de Provins où l’on se retrouvait pour bénéficier des vertus curatives des bains.


Les Souterrains
Entrée 3 rue Saint Thibault par l'Hôtel Dieu
Tarif : 4,50 €/ 4-12 ans : 3 €. Gratuit - 4 ans.
Ouverture en visite guidée :
Novembre à mars : le week-end, visites à 14h30, 15h30 et 16h30.
Avril, mai, juin, septembre et octobre : visites à 16h et 17h en semaine et plusieurs visites le week-end de 10h30 à 17h30.
Juillet et août, tous les jours, de 10h30 à 17h30.

Réservation fortement conseillée par téléphone au 01 64 60 26 26 ou à l'office de tourisme.

La ville de Provins est percée d'un important réseau de galeries souterraines dont l'origine est mal connue. Plusieurs fonctions leurs sont attribuées. Tout d'abord il est très probable que les souterrains furent exploités comme carrière pour extraire la terre à foulon qui servait au nettoyage et au dégraissage de la laine de mouton utilisée pour la confection des draps, spécialité de Provins au Moyen Âge.

Par la suite, ces galeries furent aménagées en salles basses voûtées afin d'accueillir les stocks de marchandises des commerçants lors des foires de Champagne, elles servaient d’entrepôt. Certaines, ornées et ajourées, présentaient ainsi les marchandises aux acheteurs éventuels, il s'agissait de sortes de  "show-room". Ce type de salle est le plus fréquent. Vous en avez un bel exemple à la Grange aux Dîmes. Enfin les souterrains étaient utilisés comme lieu de réunion culturelle et de rencontres clandestines, notamment par la franc-maçonnerie. Des traces de cette utilisation se retrouvent sur les murs des souterrains, sous forme de graffitis datés ou de dessins ésotériques. Ce réseau de souterrains permettait aussi de sortir de l'enceinte fortifiée en toute discrétion en cas de siège de la ville.

La grande majorité des 9 km de galeries se trouve sous des propriétés privées, elles ne sont donc pas visitables. Seuls les 250 m appartenant au domaine public se dévoilent au cours de la visite guidée. Vous découvrirez notamment une salle basse voûtée située sous l'Hôtel-Dieu. Elle avait un usage hospitalier, on y accueillait des pèlerins sans ressources et des mendiants. L'architecture et la décoration y sont des plus sobres. La mise en lumière par fibres optiques sublime les lieux.
 Une autre salle basse voûtée avait la même fonction, le caveau du Saint Esprit, construit au XIIe siècle (ne se visite pas).

La majorité des maisons provinoises possèdent de tels espaces voûtés magnifiques, dont plus de cent ont été répertoriés dans la Ville Haute et plusieurs dizaines dans la Ville Basse.


La Roseraie de Provins
11 Rue des Prés, 77160 Provins 
(accès depuis la rue Saint Thibault, flêché)

Site internet - Tél : 01 60 58 05 78.
Tarif Haute saison/ Basse saison :  7,50 €/ 4,50 €. Gratuit – 12 ans.
Ouvert tous les jours, d'avril à octobre : 10h-19h30. Le reste de l'année, ouvert le vendredi : 14h-18h, samedi, dimanche et lundi : 10h-18h.
Labélisé Tourisme et Handicap. Boutique et salon de thé.

La roseraie vous dévoile l'histoire de la rose à travers plus de 300 variétés de rosiers mis en scène par thème dans un grand jardin, véritable havre de paix.
 Vous découvrirez la rose de Damas rapportée par Thibaud IV de Champagne de retour de croisade en 1240, qui devint ici la rose de Provins. Greffée elle deviendra l’ancêtre de toutes les variétés de roses cultivées en France.
 On l’offrait alors aux visiteurs de marque, rois et reines. Elle est devenue l’un des symboles de la ville et fait aujourd’hui partie de son patrimoine historique… et médicinal ! Labyrinthe végétal pour les enfants.


Le Couvent des Cordelières
Vue depuis la Rue Saint Thibault. 
Situé à l’extérieur des remparts, il fut fondé au XIIIe siècle par Thibaud IV. Il servit plus tard d’hôpital.

< Accueil Provins - Ville de Foires Médiévales

Actualité de Provins