Le Grand Trianon

Comment ne pas tomber sous le charme de ce magnifique ensemble construit en marbre rose dans un style influencé par l'architecture italienne. Le Grand Trianon est sans doute la construction la plus raffinée et élégante du domaine de Versailles. Entouré de jardins à la française richement fleuris, l'atmosphère qu'il dégage, empreinte de douceur et d'intimité, invite le visiteur à la flânerie.


Le Grand Trianon fut créé par Jules Hardouin-Mansart en 1687. Éloigné du château qui fourmille en permanence de milliers de personnes, le Grand Trianon fut, pour les souverains qui s'y sont succédés, un véritable havre de paix où il faisait bon se ressourcer et se distraire. Il était très apprécié de Marie Leszczinska, épouse de Louis XV. Plus récemment le général De Gaulle s'y intéressa. Il le fit rénover dans  les années 1960 et fit aménager dans l'aile Nord, dite de "Trianon-sous-Bois" une résidence pour le président de la République. Le Grand Trianon hébergea également des chefs d'états étrangers en visite officielle (Richard Nixon, président des États-Unis en 1969 ou la reine d'Angleterre Élisabeth II en 1972).

Dès la construction du bâtiment, Louis XIV fait peindre près de 160 tableaux pour la décoration du palais. Malheureusement, lors de la révolution la majorité de ces œuvres fut dispersée. La décoration intérieure et le mobilier que l’on peut admirer aujourd’hui datent pour l'essentiel du premier Empire, sous Napoléon Premier. Les thèmes abordés sont essentiellement axés sur la nature, les jardins, les fleurs et la végétation qui entourent le palais.


La Cour d'Honneur

La cour d'honneur, au centre du bâtiment, est divisée en deux ailes reliées par une galerie à colonnes en marbre vert et rouge (le péristyle). A droite, se trouve le bâtiment nord ; à gauche, celui du midi.


Appartement de l’Impératrice

Salon des Glaces
C'est la salle du Conseil de Louis XIV.
Salon de la Chapelle
Situé dans l'aile gauche, sa décoration est composée de peintures représentant Louis XV et Marie Leckzinska.


Grand appartement

Salon rond
Le salon rond ou "Salon des colonnes", situé dans l'aile droite eut plusieurs fonctions. Il fut tour à tour chapelle sous Louis XVI, salle de garde sous Napoléon Ier et enfin salon des huissiers sous Louis-Philippe. La magnifique décoration date de Louis XIV.
Salon de musique
Louis XIV utilisait ce salon pour y dîner en musique. Napoléon Ier l'utilisa commun salon pour les officiers et Louis-Philippe comme salle de billard. Très belles boiseries.
Salon des Malachites
Somptueux meubles en malachites offerts par le Tsar Alexandre Ier.
Galerie des Cotelle
La fastueuse galerie des Cotelle doit son nom au peintre qui réalisa les toiles qui ornent la galerie et qui ont pour thème les bosquets du parc de Versailles.


Petit appartement de l’Empereur (en visite-conférence)

Le petit appartement de l'empereur, situé dans l'aile Nord, est composé d'une suite de cinq pièces (antichambre, chambre, cabinet particulier, salon et salle de bains). La décoration date de Louis XV et fut complétée par Napoléon Ier.


Trianon-sous-Bois

Ajouté dans l'aile Nord au début du XVIIIe siècle pour remédier au manque de place, Trianon-sous-Bois est surtout marqué par le XXe siècle et le général De Gaulle qui lui redonna vie en accueillant les invités de la République. Depuis 2009 Trianon sous-bois est redevenu la propriété du château de Versailles.


Les Jardins du Grand Trianon

Dès l'origine, les jardins du Grand Trianon sont riches de parterres fleuris et de bassins. Près de 100 000 plantes composent alors les réserves du palais et son périodiquement présentées dans les jardins pour le plaisir du roi. On dit d'ailleurs que les odeurs dégagées par les fleurs étaient si fortes qu'il était parfois insoutenable de se promener aux environs du Grand Trianon sans être pris de malaise.

Le Grand Trianon se dotera de jardins à la française sous l'influence de Madame de Pompadour qui convainc Louis XV de leur beauté. Parcourus par 8 km d'allées et de parterres symétriques et géométriques, ils sont délimités par des murs sur 2 km. Contrairement aux jardins du château, ils ne présentent pas de jeux d'eau à l'exception du buffet d'eau, ils sont simplement ornés de sculptures et de bassins. Durement touchés par la tempête de 1999, les jardins sont en cours de restauration depuis 2003.

< Accueil Versailles - Palais et Parc

Actualité de Versailles