Mont Saint Michel

Durée de la visite : 1 jour.
Le Mont-Saint-Michel se dresse sur ce piton rocheux au milieu de ces immenses étendues de sable et d'eau qui en composent la baie. Pas vraiment sur le continent, pas vraiment en mer, entre le monde des hommes et l'immensité sauvage de l'océan. Entre ciel et terre, son imposante silhouette semble s'élever vers la Jérusalem céleste. Les lumières, changeantes du matin au soir, et l'atmosphère, parfois mystique quand il y a de la brume, subliment encore cette sensation et cette vision époustouflante à l'arrivée sur le site. Pour en prendre toute la mesure, accédez au Mont-Saint-Michel à pied depuis la terre ferme, comme l'ont fait des centaines de milliers de pèlerins depuis des siècles,  et vous comprendrez toute la magie qui entoure ces lieux. Victor Hugo résume cette sensation en 1884 : « Le Mont-Saint-Michel est pour la France ce que la Grande Pyramide est pour l’Egypte. »


Patrimoine Mondial

L'abbaye du Mont Saint-Michel est établie dans la baie du même nom, entre Bretagne et Normandie, sur un îlot granitique mesurant 900 m environ de pourtour à la base et 80 m de hauteur, et qui pointe, à 2 km de la terre ferme, au-dessus de la frange sablonneuse recouverte par les grandes marées. On raconte qu'anciennement, cette aiguille rocheuse dominait une forêt qui fut engloutie par un raz-de-marée. Il reste que cette exceptionnelle situation, perdue entre terre et mer, a commandé l'implantation et le développement de l'abbaye.

L'abbaye surplombe un petit village serré au pied du mont ; elle forme un complexe architectural d'une grande originalité, édifié par reprises et adjonctions successives tout au long du Moyen Âge. La plus ancienne partie actuelle, la petite église pré-romane de Notre-Dame-sous-terre remonte sans doute au Xe siècle.
L'apport de l'époque romane est encore visible dans la nef de l'abbatiale, dont la croisée s'appuie sur le sommet du rocher, et dans un groupe de bâtiments conventuels.

Mais ce sont les maîtres d'œuvre de l'époque gothique qui, tout en tirant le meilleur parti de l'espace restreint, inventèrent les hautes murailles, les masses élancées, les volumes ajourés, les pinacles aériens où s'exaltent la silhouette aiguë du rocher. Pour l'élégance de sa conception, le nouveau corps de bâtiments conventuels, édifié à partir de 1204, mérite le surnom de Merveille : il comprend les célèbres salles dites des Hôtes et des Chevaliers, l'immense vaisseau du réfectoire et le cloître.
Parmi les nombreuses adjonctions plus tardives, il faut enfin signaler le chœur flamboyant de l'abbatiale, commencée en 1448, à l'emplacement du chœur roman qui s'était effondré.

Le Mont Saint Michel est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco en 1979 au titre des critères (i), (iii) et (vi). Il est également classé au patrimoine mondial au titre des « Chemins de Saint Jacques-de-Compostelle »  depuis 1998. Il est une étape incontournable pour les pèlerins en provenance du Royaume-Uni et de Plymouth en particulier.

Justification de l’inscription

Critère (i) : Par l'alliance inédite du site naturel et de l'architecture, le Mont-Saint-Michel constitue une réussite esthétique unique.

Critère (iii) : le Mont-Saint-Michel est un ensemble sans équivalent tant par la coexistence de l'abbaye et de son village fortifié sur l'espace resserré d'un îlot, que par l'agencement original des bâtiments qui lui confèrent sa silhouette inoubliable.

Critère (vi) : le Mont-Saint-Michel est un des hauts lieux de la civilisation chrétienne médiévale.

Source Unesco / ICOMOS

Histoire

Les premières traces de l'histoire du Mont-Saint-Michel remontent 709, lorsque Aubert, évêque d'Avranches, élève un sanctuaire en l'honneur de l'archange Michel. Le modeste oratoire devient rapidement un lieu de pèlerinage important et se transforme en abbaye carolingienne. Au Xe siècle, des moines bénédictins s'y installent alors qu'en contrebas, le village se développe. De cette époque, quelques vestiges de l'église pré-romane sont encore visibles. Au cours des siècles suivants elle n'aura de cesse de s'agrandir évoluant d'un style roman à un style gothique. C'est le cas de l'ensemble appelé "Merveille", construit au XIIIe siècle, il est composé de deux corps de bâtiment de trois étages surmontés par le cloître et le réfectoire. On doit cette réalisation au roi de France Philippe Auguste qui fit une donation importante à l'abbaye pour construire cet ensemble exceptionnel.

Au XIVe siècle, l'abbaye se dote de fortifications et de remparts pour faire face à la menace anglaise. Pendant la guerre de Cent Ans, le Mont-Saint-Michel résiste à trois assauts anglais. Il devient alors un exemple éminent de l'architecture militaire et un symbole national.

Au Moyen Âge, le Mont-Saint-Michel fait partie des plus grands foyers spirituels d'Europe et l'un des plus importants lieux de pèlerinage, au même titre que Rome et Saint-Jacques-de-Compostelle. C'est aussi grâce aux retombées économiques des pèlerinages que le Mont se développe.

Pendant la Révolution, la communauté religieuse est dissoute. Jusqu'en 1863, l'abbaye sert de prison. À partir de 1874  elle est inscrite comme monument historique et d'importantes restaurations commencent. Dès lors, le Mont-Saint-Michel devient une destination touristique pour auteurs et peintres romantiques de la fin du XIXe siècle qui viennent ici pour son charme et ses teintes uniques. Ce succès touristique se poursuit au siècle suivant pour devenir, dans la seconde moitié du XXe siècle, l'un des sites français les plus touristiques.
Lors de la célébration du millénaire monastique en 1966, une nouvelle communauté religieuse s'installe dans l'ancien logis abbatial. Les Frères et les Sœurs des Fraternités Monastiques de Jérusalem ont pris le relais depuis 2001.

En Bretagne ou en Normandie ?
Administrativement le Mont-Saint-Michel se situe en Normandie. La limite entre ces deux régions se trouve à 4 km à l'ouest du Mont-Saint-Michel.

Office de Tourisme

Office de tourisme
50170 Le Mont Saint-Michel
Site internet - Tél : 02 33 60 14 30.
Ouvert tous les jours :
Avril, mai, juin et septembre, lundi à samedi : 9h15-18h30. Le dimanche : 9h15-12h30/ 14h-18h.
Mars et octobre : 9h30-12h30/ 14h-18h. En octobre fermeture à 17h.
Juillet et août : 9h15-19h.
Novembre à février : 10h-12h30/ 14h-17h.
L'Office de tourisme se situe à l’entrée du Mont sur la gauche après avoir franchi la porte.


Centre d’informations touristiques
A l’extérieur du Mont Saint Michel, au niveau des parkings voitures et bus.
Site internet - Tél : 02 14 13 20 15.
Ouvert tous les jours de 9h à 19h.
Vous y trouverez de nombreuses informations sur le mont et sa baie ainsi que sur l’opération de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel.
Services : espace bébé. Attention : les poussettes ne sont pas admises dans l’enceinte du mont.

Musées

Forfait quatre musées, tarif plein/ réduit : 18 €/ 9 €. Gratuit – 18 ans.
Un musée, tarif : 9 €. Gratuit – 18 ans.



L'Archéoscope
Tél : 02 33 89 01 85.
Ouvert tous les jours : de février à juin et de septembre au 11 novembre : 9h-17h30. Juillet et août : 9h-18h30.

Espace multimédia relatant l'histoire de la construction de l'abbaye grâce à une maquette du Mont. Spectacle son et lumière.


Musée historique

Ouvert tous les jours : 9h-18h.
Ce musée retrace 1000 ans d'histoire du Mont-Saint-Michel, de ses moines bâtisseurs du Xe siècle à un périscope du XIXe siècle. Les collections sont composées d'armes anciennes, d'instruments de torture du Moyen Âge, de peintures et de sculptures. Reconstitutions de cachots et oubliettes.


Musée de la mer et de l’écologie
 Ouvert tous les jours : 9h-18h.
Le musée de la mer et de l'écologie est axé sur l'environnement du Mont-Saint-Michel, sa baie, sa faune et sa flore. Grâce à un système audio et vidéo, il présente le phénomène des marées, les problèmes d'ensablement du site et les travaux qui sont menés actuellement. Nombreuses maquettes de bateaux de guerre, de commerce, de pêche et de plaisance.


Le logis Tiphaine, demeure de Bertrand Du Guesclin
Tél : 02 33 89 02 02.

Ouvert tous les jours : 9h-18h.
La visite de cette demeure (XIVe siècle) évoque la vie de Bertrand Du Guesclin, chevalier puis connétable (chef des armées), qui s'illustra au cours de la guerre de Cent Ans. Il fit construire cette demeure pour son épouse Tiphaine de Raguenel, astrologue. On découvre ainsi la vie quotidienne du couple (mobilier, tapisseries et peinture, armure de chevalier de monsieur, cabinet d’astrologie de madame).

Agenda

Marathon de la baie (mai)
Site internet

Festival 13 Siècles entre ciel et mer (juillet) 

Site internet
Arts vivants et arts plastiques se conjuguent sous inspiration religieuse. Au programme : concerts, ateliers, art de rue, pèlerinage…

Fête de la Saint Michel (autour du 29 septembre)
Marche de la chapelle Saint Denis à Montjoie Saint Martin jusqu’au Mont Saint-Michel.

Transports

Venir au Mont Saint-Michel

En voiture
Autoroute A11 vers Chartres-Le Mans-Laval puis sortie vers Fougères et direction Le Mont Saint-Michel
Autoroute A13 vers Rouen puis Caen et autoroute A84 direction Le Mont Saint-Michel
Liaison avec les autres sites classés
Val de Loire (Angers) : 190 km, durée : 3h.
Chartres : 300 km, durée 3h30.

En train et bus
Pour éviter l’affluence, préférez les trajets avec une correspondance à Dol-de-Bretagne !
Depuis Paris :
Gare TGV Paris Montparnasse vers Rennes (2h). Correspondances directes en bus de Rennes au Mont Saint-Michel ou correspondances en TER de Rennes à Pontorson puis bus vers le Mont Saint-Michel.

Gare TGV Paris Montparnasse vers Dol de Bretagne (2h40) puis correspondances directes en bus de Dol de Bretagne au Mont Saint-Michel.

Depuis Rennes :
Départ depuis la gare SNCF. En TER depuis la gare SNCF de Rennes à Pontorson puis bus vers Le Mont Saint-Michel ou correspondances directes en bus de Rennes au Mont Saint-Michel. Le bus se prend à la gare routière, située à côté de la gare SNCF.

Informations trains SNCF : 

www.voyages-sncf.com (au niveau national) ou www.ter-sncf.com (niveau régional) ou par téléphone au 36 35.
Informations bus KEOLIS :
Bus de Rennes ou de Dol de Bretagne vers Le Mont Saint-Michel
.
Keolis Emeraude :  Site internet ou tél : 02 99 26 16 00.

Tarifs du bus (aller simple) :
Dol de Bretagne - Mont Saint-Michel : 8 €.
Rennes - Mont Saint-Michel : 15 €.

 


Se déplacer

Stationnements
Un nouveau parc de stationnement est situé à 2,5 km du Mont Saint-Michel intramuros. L'accès au Mont peut se faire à pied ou en navette. Le point de départ des navettes est situé sur le parking, la dépose se fait à 400 m de l'entrée du Mont Saint-Michel. 
Informations sur le site internet.
Tarif stationnement pour une voiture pendant 24h : 11,70 €.
Accès au Mont Saint-Michel depuis le parking des bus, à proximité du Centre d’Informations Touristiques :
A l’aller comme au retour prévoyez le temps de trajet nécessaire pour rallier le Mont Saint-Michel :
•    En « Passeur » : navette motorisée gratuite, 25 mn.
•    En « Maringotes » : navette hippomobile payante, 35 mn. En saison touristique.
•    A pied, 45 mn.

Accéder aux hôtels du Mont-Saint-Michel intramuros
Si vous disposez d'une réservation dans un hôtel du Mont-Saint-Michel intramuros, un accueil spécifique vous est proposé. Lors de votre réservation, votre hôtel vous fournit un code d'accès. Grâce à ce code d'accès, vous pouvez stationner votre véhicule dans le parking n° 3, réservé aux clients des hôtels du Mont-Saint-Michel intramuros: tapez le code à la barrière d'entrée et retirez un ticket de parking.

Pour les personnes à mobilité réduite
 
Visite du Mont Saint-Michel « intramuros » : Du parking au Mont, il n’y a aucune marche. Dans le Mont, il est possible de traverser le village par la Grande rue pavée longue de 200 mètres et en pente progressive.
 Au niveau de l’église paroissiale, en haut de la rue, commence le Grand Degré (350 marches environ) qui conduit à l’abbaye. Il n’y a pas d’ascenseur pour accéder à l’abbaye.

Dormir / Manger

Au Mont Saint Michel

Hébergement

Auberge Saint Pierre ***
Grande rue, 50170 Le Mont Saint Michel
Site internet - Tél : 02 33 60 14 03.
A partir de d. 217 €/ tr. 264 €/ tr. 297 €.

Restauration

La Sirène – crêperie
50170 Le Mont Saint Michel
Tél : 02 33 60 08 60.
Comptez environ 10 € pour une crêpe ou une galette.

Le Tripot
50170 Le Mont Saint Michel
Site internet - Tél : 02 33 60 59 23.
Menu à partir de 16 €.

La Mère Poulard - omelette
50170 Le Mont Saint Michel
Site internet - Tél : 02 33 89 68 68.
Menu à partir de 49 €.


A l'entrée de la digue

Hébergement - Restauration

Hôtel Gabriel ***
Route du Mont Saint Michel, 50170 Mont Saint Michel
Site internet - Tél : 02 33 60 14 13.
Chambre à partir de 99 €.

Le Relais du Roy ***
Route du Mont Saint-Michel, 50170 Le Mont Saint Michel
Site internet - Tél : 02 33 60 14 25.
Chambre à partir de d. 90 €/ tr. 124 €/ q. 152 €.
Restaurant : menu à partir de 19,50 €.

Hôtel Mercure ****
Route du Mont Saint-Michel, 50170 Le Mont Saint Michel
Site internet - Tél : 02 33 60 14 18.
Chambre à partir de 91 €.
Restaurant : Menu à partir de 22 €.

Le Relais Saint Michel ****
Route du Mont Saint-Michel, 50170 Mont Saint Michel
Site internet - Tél : 02 33 89 32 00.
Chambre à partir de 340 €.
Restaurant : Menu à partir de 29 €.


Media

Mont Saint Michel, Patrimoine Mondial Wanaii films