Palais du Tau


Le palais de Tau jouxte la cathédrale, il servait de résidence aux archevêques de Reims. Construit par l' évêque Nicaise au Ve siècle, il fut par la suite aménagé avec faste, rénové et agrandi au cours des siècles. Il doit son nom à la forme en T (Tau en grec) qu'il avait au Moyen Âge.

Au XVe siècle il fut largement remanié dans un style gothique flamboyant puis, au XVIIe siècle, dans un style plus classique qui lui donne l'apparence actuelle. Il fut longtemps la résidence des rois lors de leur sacre (la salle du Tau accueillait le banquet royal à l'issue de la cérémonie),  avant de servir de tribunal pendant la Révolution. Propriété de l'État français depuis 1905 il fut gravement endommagé au cours de la première guerre mondiale et fut restauré à partir de 1950 pour être transformé en musée de l’Œuvre de Notre Dame à partir de 1972. Il présente une partie des tapisseries et de la statuaire d'origine de l'église ainsi que le trésor de la cathédrale.


Palais du Tau
2 Place du Cardinal Luçon, 51100 Reims
- Tél : 03 26 47 81 79
Tarif plein/ réduit : 7,50 €/ 6 €. Gratuit – 26 ans pour les ressortissants de l'UE ou - 18 ans pour les ressortissants hors UE.
Billet jumelé palais du Tau + tour de la cathédrale de Reims : 
Tarif plein/ réduit : 11 €/ 8 €. Gratuit – 26 ans pour les ressortissants de l'UE ou - 18 ans pour les ressortissants hors UE.
Ouvert tous les jours excepté le lundi.
De septembre à avril : 9h30-12h30/ 14h-17h30.
De mai à août : 9h30-18h30.
Labélisé Monument National.
Visite libre ou commentée (1h). Restauration sur place. Visite adaptée à toutes les formes de handicap.


Rez-de-Chausée

Salle voûtée et chapelle basse. La salle voûtée présente le martyre de la cathédrale selon l'architecte Deneux qui entreprit sa restauration après les dégâts causés par la première guerre mondiale. Puis on accède à la chapelle basse (XIIIe siècle) par une porte surmontée d'un beau tympan figurant la Vierge l'Enfant (XIVe siècle). On y retrouve des fragments du jubé (clôture du chœur) du XVe siècle.

La salle basse date du XVe siècle. On notera la très belle architecture des voûtes sur croisées d'ogives. On peut observer sur le mur côté nord des arcs restants d'une ancienne construction carolingienne (IXe siècle).


1er étage

La salle du Tau. C'est ici que se tenait le banquet après le sacre du souverain. En forme de T à l'origine, cette salle devenue rectangulaire héberge de belles tentures murales illustrant la vie de Clovis (XVe siècle).

Le trésor et la chapelle haute. Le trésor de la cathédrale est exposé dans les deux pièces suivantes. Il est notamment composé du reliquaire de la Sainte Ampoule, le calice du sacre (XIIe siècle), le talisman de Charlemagne qui contiendrait une épine de la Vraie Croix et le reliquaire de sainte Ursule.

La salle Charles X est dédiée au dernier roi à être couronné dans la cathédrale voisine en 1825.

Dans les pièces suivantes on remarquera les magnifiques statues déposées de la cathédrale (XIIIe et XIVe siècles), dont celle de Goliath issue de la façade mesurant 5,40 m, puis des broderies, tentures et tapisseries murales des XVIe et XVIIe siècles.

La salle du Couronnement de la Vierge. Les tentures évoquent les cérémonies du sacre des rois de France et leurs portraits.

< Accueil Reims - Patrimoine Religieux

Actualité de Reims