Patrimoine Religieux

 

Basilique Saint Michel
(Tramway C, station Saint Michel)
Place Canteloup et Meynard, 33000 Bordeaux
Ouverte tous les jours : 14h-17h30 et lundi et samedi matin : 10h-12h.

Edifiée entre le XIVe et le XVIe siècle dans un style gothique flamboyant, ses premiers occupants furent un collège de Chanoines. L’église devint alors une étape importante sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. A ce titre l'église Saint Michel est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998 (voir "Chemins de Saint Jacques de Compostelle"). La chapelle Saint-Jacques possède un retable en bois du XVIIe siècle orné d'un tableau représentant "L'apothéose de Saint-Jacques" (1632). La chapelle, dédiée aux pèlerins, abrite par ailleurs le tombeau d'un jacquet. Notons également une pietà datée de la fin du XVe siècle ainsi que  le buffet d'orgue de style Louis XV datant de 1774.


Flèche Saint Michel
Place Canteloup, 33000 Bordeaux
Tarif plein/ réduit : 5 €/ 3,50 €. Gratuit-12 ans.
Ouverte tous les jours d'avril à octobre. 10h-12h/ 13h-18h.

Le clocher de la basilique Saint Michel fut construit entre 1472 et 1492 et culmine à 114 mètres, il est l’un des plus haut du pays. Panorama sur les environs depuis le clocher. Découvrez l’histoire du quartier, celle de la flèche et de son église, puis laissez vous bercer par l’histoire des carillons avec le concert de ses 22 cloches. Pour la visite, réservation obligatoire à l’Office de tourisme. Déconseillé aux enfants en bas âge.
Sur la place, marché lundi et samedi. Marché aux puces le dimanche.


La petite histoire... des momies
En 1791 on décide de supprimer l'ancien cimetière entourant l'église, l'actuelle place Meynard. Les ossements sont entassés dans la crypte située sous le clocher et recouverts de terre. Plusieurs dizaines de corps conservés par le sol argileux sont ainsi exhumés et placés en cercle dans la crypte, rapidement transformée en une sorte de musée. Les momies, inspiratrices de nombreuses légendes, attirent des curieux parfois célèbres. Victor Hugo visite la crypte en 1843 suivi de Théophile Gautier quelques années plus tard. La crypte est fermée en 1979, les momies étant inhumées, cette fois au cimetière de la Chartreuse.


Cathédrale Saint André
(Tramway ligne A et B, station Hôtel de Ville)
Place Pey Berland, 33000 Bordeaux
Tél : 05 56 52 58 10.
Ouverte tous les jours sauf le lundi matin : 10h-12h/ 14h-18h, lundi et mercredi jusqu'à 19h et samedi jusqu'à 19h30.
Visite gratuite organisée par l'Association Ars et Fides une fois par mois. Festival international d'orgues en été.
Monument inscrit sur la liste de patrimoine mondial au titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle (1998).

Elevée entre le XIe et le XVIe siècle, la cathédrale fut consacrée en 1096 par le pape Urbain II, venu prêcher la première Croisade. Elle offre un très bel exemple d'architecture gothique.

Plusieurs mariages royaux ont été célébrés dans la cathédrale dont celui d’Aliénor d’Aquitaine avec Louis VII, fils du roi de France en 1137. Au cours du siècle suivant, la cathédrale est endommagée à plusieurs reprises par des tempêtes et le feu. Seul le magnifique Portail Royal (1250), protégé par les maisons adossées à la muraille, a échappé à la destruction. Au XIXe siècle, après avoir servi de réserve à fourrage durant la Révolution, la rénovation menée par l'architecte Abadie forme un ensemble d'une grande cohérence.

La nef date du XIIe siècle tandis que le chœur et les chapelles sont du XIVe siècle. Elle est complétée au XVe siècle par le clocher ou tour Pey-Berland et les deux tours de 81 m de hauteur de la façade Nord.
 Le buffet d’orgue a été restauré en 1982. Il compte parmi les plus grands de France avec une envergure de 15 mètres.

Le Tympan : en bas, sur le linteau est représenté la Cène. Au dessus, on peut voir l’ascension du Christ au milieu des douze apôtres. Au sommet de ce tympan Dieu est représenté sous les traits d'un Christ trônant entre deux anges.


Tour Pey-Berland (1446)
Place Pey-Berland, 33000 Bordeaux

- Tél : 05 56 81 26 25.
Tarif plein/ réduit : 5,50 €/ 4,50 €. Gratuit – 26 ans (UE) ou -18 ans (hors UE).
Ouverture : tous les jours de juin à septembre : 10h-13h15/ 14h-18h. Octobre à mai, mardi à dimanche : 10h-12h30/ 14h-17h30. Fermé le lundi.

Labélisé Monument National. Elle porte le nom de l’archevêque qui la fit construire. De style gothique flamboyant, c’est le clocher de la cathédrale Saint-André. La flèche est surmontée d’une statue de Notre Dame d’Aquitaine. Le choix de sa construction, dissociée de la cathédrale, a permis de doter l’édifice de cloches plus importantes dont les vibrations auraient pu fragiliser la structure de l’ensemble. Vue magnifique sur Bordeaux depuis les terrasses.


Eglise de Saint-Seurin
   

Place des Martyrs de la Résistance, 33000 Bordeaux
Tél : 05 56 48 04 24.
Ouverte du mardi au dimanche : 8h30-19h45 (fermée le lundi et dimanche après-midi). Entrée libre. Visite guidée de juin à septembre, samedi : 14h-17h30.
Visite de la nécropole : juin à septembre (payant). Renseignements à l’Office de tourisme.

L'église Saint Seurin porte le nom du quatrième évêque de la ville. Construite au VIe siècle elle représente le plus ancien lieu de culte de Bordeaux et sa crypte est l'un des vestiges les plus anciens de l'histoire de la cité. Bien que de nombreux ajouts de style gothique l’aient remaniée au cours des siècles elle demeure un chef d’œuvre de l’art roman. Sur le portail sud, un tympan retrace le Jugement Dernier. La crypte renferme une impressionnante nécropole chrétienne du IVe au XVIIIe siècle. Elle retrace aujourd'hui l’histoire de la chrétienté à Bordeaux. La légende dit que cette nécropole fut consacrée par le Christ et que certains des martyrs, morts à Roncevaux, étaient enterrés là. On dit aussi que c’est là que Charlemagne aurait déposé la corne de Roncevaux. Au Moyen Âge, c’était une halte importante  pour les pèlerins sur la route de  Saint Jacques de Compostelle. En 1998, elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial dans ce cadre.


Eglise Notre Dame (1707)
(Tramway ligne B, station Grand Théâtre)
1 Rue Mably, 33000 Bordeaux

Tél : 05 56 81 01 37.

Cette ancienne chapelle de Dominicains dévoile sa façade richement décorée dans le style baroque à la place du Chapelet. L'intérieur, plus sobre, possède une acoustique remarquable. Très beau buffet d’orgue du XVIIIe siècle. Nombreux concerts. Visite guidée possible.


Les Chemins de Saint Jacques de Compostelle
Le 2 décembre 1998, l'Assemblée Générale de l'UNESCO a adopté la proposition d'inscrire sur la liste du patrimoine mondial les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France. Parmi 71 monuments associés au pèlerinage et retenus par la commission, 19 se situent en Aquitaine, dont trois à Bordeaux (la  Cathédrale Saint André, la basilique Saint Seurin et la basilique Saint Michel). A Bordeaux, l'hébergement des pèlerins venus du Médoc, de Tours ou des Iles Britanniques, se faisait à l'Hôpital Saint-James. Aujourd'hui, Bordeaux accueille toujours les pèlerins dans les trois églises jacquaires de la ville.

Association Bordeaux Compostelle - Hospitalité Saint Jacques
Maison des pèlerins
28 rue des Argentiers, 33000 Bordeaux
Tél : 05 56 48 11 63.

Association des Amis de Saint Jacques en Aquitaine
Siège social et refuge : 
4 rue Blanqui, 
33110 Le Bouscat
Renseignements, refuge : 05 56 08 46 18.

Association des Amis de Saint Jacques Gradignan Gironde
Siège social et gîte de pèlerins : 
1 rue de Chartrèze, 
33170 Gradignan

Renseignements : 06 82 00 88 94.

< Accueil Bordeaux - Port de la Lune

Actualité de Bordeaux