Place Broglie et environs

La place Broglie doit son nom au maréchal de Broglie qui la réaménagea en 1740. Auparavant elle était utilisée comme lieu de tournoi pour les chevaliers et de marché, ce qu'elle est redevenue aujourd’hui. Les beaux hôtels particuliers qui la bordent datent du XVIIIe siècle. Au siècle suivant l'opéra est construit dans le théâtre municipal et le marché de Noël voit le jour en 1870. Enfin l’obélisque qui en orne le centre rend hommage au Général Leclerc qui libéra la ville en 1944.


Opéra National du Rhin
19 Place Broglie, 67000 Strasbourg
Site internet - Tél : 08 25 84 14 84.

Sur le flanc Est de la place Broglie prend place le théâtre de la ville achevé en 1821. La façade néoclassique, bien que sobre, est influencée par le style antiquisant : les 6 colonnes ioniques supportent un majestueux portique dominé par six statues de muses. Derrière la façade monumentale est logé l'Opéra National de Strasbourg. La salle de spectacle, en forme de fer à cheval, s’inspire quant à elle des théâtres italiens.


La rue du Dôme
Cette rue, qui existait déjà du temps des romains, recèle de belles façades ornées de mascarons du XVIIIe siècle (n°7, 8, 17 et 18).


Rue Brûlée

Hôtel de Klinglin - Hôtel du préfet (1736)
19 Rue Brulée, 67000 Strasbourg
Ne se visite pas.

L’hôtel de Klinglin (du nom du prêteur royal), aujourd'hui préfecture du Bas-Rhin, a été construit au XVIIIe siècle dans un style Régence qu'on retrouve dans de nombreux autres grands hôtels particuliers de la rue Brûlée. Sa belle façade en grès rose et surtout son entrée monumentale en forme de grande conque valent de s’y arrêter un instant. Détruit lors du conflit franco-prussien de 1870, il fut reconstruit à l'identique et surtout richement décoré à l'intérieur dans un style néo-baroque afin d'accueillir les grands dignitaires allemands.

Hôtel du gouverneur militaire (1755)
13 rue Brulée, 67000 Strasbourg 

Ne se visite pas.

Datant de 1755, c'est l'un des derniers bâtiments construits dans le style Régence avant le retour à la mode des inspirations antiques qui caractérisent la fin du XVIIIe siècle et que l’on retrouve ici dans les colonnes de la monumentale et magnifique cour d'entrée.

Hôtel de Ville
9 Rue Brulée, 67000 Strasbourg
Ne se visite pas.

Après avoir occupé la place Gutenberg au Moyen Âge, l'Hôtel de Ville installe ses quartiers dans ces bâtiments à partir de 1806. Comme nombre d'hôtels particuliers et de résidences de la rue Brûlée, le bâtiment est de style Régence, organisé autour d'une cour, à la mode parisienne. Vous ne pouvez manquer son entrée monumentale ornée de sculptures dont les thèmes évoquent la mythologie, la chasse et la guerre. L’intérieur est richement décoré.


Le Mikvé (XIIIe siècle)
20 rue des Charpentiers, 67000 Strasbourg
Rarement ouvert, pour la visite, se renseigner auprès de l’Office de tourisme.
Des récentes fouilles archéologiques ont mis à jour  les vestiges d'un mikvé au sous-sol de l’immeuble actuel. Ces bains rituels judaïques purificateurs nous rappellent que les juifs sont présents en Alsace depuis l'Antiquité. Ils furent chassés de la ville au XIVe siècle, soupçonnés d’avoir empoisonnés les puits lors de l’épidémie de peste de 1349. Leurs lieux de culte furent fermés ou détruits…

< Accueil Strasbourg - Grande Ile

Actualité de Strasbourg