Théâtre Antique d'Arles

Contrairement à la plupart des théâtres romains, le théâtre antique n’était pas appuyé sur une colline mais entièrement construit en son sommet. Même si aujourd’hui le théâtre est beaucoup moins bien conservé que l’amphithéâtre voisin, il dégage cependant un indéniable charme romantique.


Théâtre Antique
Rue du cloître, 13200 Arles
Tél : 04 90 49 59 05.
Tarif plein/ réduit : 8 €/ 6 €. Gratuit – 18 ans + Amphithéâtre inclut (Arènes).
Ouvert tous les jours. Novembre à mars : 9h-17h. Avril et octobre : 9h--18h. Mai à septembre : 9h-19h. Le théâtre antique se situe entre l’amphithéâtre et le jardin d’été.


Le théâtre antique se situe entre l’amphithéâtre et le jardin d’été.
Vers la fin des années 40 av. J.-C., peu après la fondation de la colonie romaine, un programme monumental est mis en chantier, portant sur l'aménagement de vastes espaces publics et la construction des trois édifices majeurs : le forum, l'arc du Rhône et le théâtre. Le théâtre fut achevé vers l’an 12 av. J.-C. Il servit longtemps à de nombreux spectacles, tragédies, comédies, mimes, auxquels le public assistait gratuitement.

Fortifié au moyen âge, il servit de carrière puis fut entièrement recouvert de maisons. Le théâtre romain d’Arles mesure 102 m de diamètre. Son enceinte extérieure était composée de trois étages de 27 arcades appuyées sur des piliers. Il pouvait accueillir  10 000 spectateurs répartis sur les 33 gradins. 
Seuls subsistent quelques gradins, l’orchestra, la fosse du rideau de scène et deux hautes colonnes de marbre. Le mur du pulpitum marquait la séparation entre l’orchestra et l’ensemble scénique. Il était orné de niches décorées, notamment par l’autel d’Apollon retrouvé en 1828. Le mur de scène comportait trois étages de colonnes et de nombreuses statues, dont celle de l’Empereur Auguste qui est conservée au musée d’Arles Antique. La fameuse statue de la "Vénus d’Arles" est conservée au Louvre. Au milieu du mur se trouvait la porte royale que bordaient de chaque côté les deux colonnes encore visibles aujourd’hui. Comme pour l’amphithéâtre, il fut dégagé des constructions qui occupaient le site au XIXe siècle.


< Accueil Arles - Centre Historique

Actualité d'Arles